Nièvre

Emmanuelle Stroesser

Fourchambault : analyse des besoins sociaux tous les deux ans pour ajuster la politique sociale (58)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Le CCAS de Fourchambault ,dans la Nièvre, a décidé de mener une analyse des besoins sociaux (ABS) régulière, tous les deux ans, malgré l'assouplissement des obligations légales. L'ABS s'avère en effet un très bon outil d'aide à la décision pour les élus.

Le CCAS de Fourchambault, commune de 4.456 habitants au cœur d'un département rural vieillissant, a mené quatre analyses des besoins sociaux entre 2010 et 2017. Depuis 2016, le cadre légal, qui obligeait les centres communaux ou intercommunaux d'action sociale à réaliser une ABS chaque année, a été assoupli : désormais, ce document n'est obligatoire qu'en début de mandat. Au CCAS de Fourchambault, on envisage néanmoins de maintenir un rythme de production tous les deux ans.

ABS thématiques et régulières

"Elue depuis 2015, Danièle Loreau, vice-présidente du CCAS, se souvient de la présentation de sa première ABS, cette année-là : "Ce document permet d'obtenir une vision de la situation sociale de la population au plus juste et au plus près de la réalité. Il nous permet de repérer ce qui va plus ou moins bien, et devient ainsi un levier pour changer les choses."
Après avoir réalisé une première ABS générale, le CCAS de Fourchambault a choisi de réaliser des ABS thématiques : d'abord sur la petite enfance, les jeunes, puis les seniors en 2017. "Dès lors, les élus disposent en permanence de données à jour et peuvent décider de creuser un point plus spécifique en fonction de l'avancement des projets ou du contexte" explique le directeur général des services de Fourchambault et directeur du CCAS, Etham Lelièvre.

Impacts concrets pour corriger, ajuster ou réorienter

"C'est l'ABS qui en révélant certains dysfonctionnements, nous a décidé de retravailler sur les aides extralégales accordées par le CCAS en 2018 : avec les élus, nous avons décidé de réétudier plus globalement la politique d'aide sociale", résume le responsable du CCAS.
Autre exemple : l'ABS a clairement identifié des problèmes de mobilité importants, et le manque ou l'inadaptation d'outils pour y répondre. L'aide financière pour passer le Bafa par exemple s'est révélée très peu utilisée par les jeunes. Dans la foulée, avec les acteurs impliqués sur la jeunesse, le CCAS réfléchit à la mise en place d'une aide à la mobilité pour les jeunes.

Alerter sur les risques de désert médical

Le CCAS a réalisé l'ABS Senior avec l'outil Balises-Unccas (une plateforme en ligne d'aide à la réalisation de l'ABS (voir encadré). "Après avoir réalisé un tableau de la situation actuelle et de l'évolution de l'offre médicale, nous avons pu extrapoler et constater qu'il risque de ne rester qu'un seul médecin sur le territoire d'ici trois ou quatre ans. Le conseil d'administration du CCAS a alerté les élus afin qu'ils anticipent en réfléchissant dès maintenant à une solution."

Réflexion collective et arbitrage facilité

Autre intérêt d'une ABS régulière : l'enquête et la présentation de l'analyse sont autant d'occasions de réunir les acteurs locaux tous les deux ans pour mener une réflexion collective. C'est ainsi que l'ABS sur les seniors validée par le conseil d'administration du CCAS à l'automne 2017 sera prochainement présentée aux partenaires locaux lors d'une réunion collégiale.
"Avec l'ABS nous sommes assurés de ne pas passer à côté de l'écoute des professionnels de terrain et développer une approche qui permet de croiser leurs regards pour aboutir à une vision équilibrée" souligne l'élue. Ce qui facilite ensuite aussi les arbitrages.

Certains besoins repérés peuvent trouver très vite des solutions

Entre le constat, la réflexion et la décision, certains dossiers prennent plus ou moins de temps compte tenu des délais de montage de dossiers ou de contraintes de financement. Il demeure que certains besoins repérés par l'ABS peuvent trouver une réponse rapidement. "C'est ainsi que nous avions constaté qu'il nous manquait un outil pour proposer une aide financière à caractère exceptionnel, pour des dettes de loyer par exemple, explique le directeur. L'ABS a aidé à avancer vite sur un sujet comme celui-là."
La prochaine ABS du CCAS aura lieu en 2019 et portera sur la précarité en général.

" Balises-UNCCAS" d'aide à la réalisation de l'ABS
Cette plateforme en ligne a été conçue pour faciliter la réalisation d'ABS par des CCAS aux moyens humains et financiers limités. Au lieu de rechercher les données, le CCAS les repère sur cette plateforme où elles ont été préalablement collectées. Elles apparaissent en données brutes sur une année, ou sur plusieurs années, en chiffres ou en diagramme, et comparées à d'autres villes de l'agglomération, etc. Cet outil a été mis au point par l'Unccas et Compas. Son prix varie suivant la taille du CCAS.

 

Contact(s)

CCAS de Fourchambault

59, rue Gambetta - BP 50 252
58642 Fourchambault Cedex
03.86.90.99.95
accueil.administration@mairie-fourchambault.fr
Nombre d'habitants : 4456

Danièle Loreau

Vice-présidente

Etham Lelièvre

DGS et directeur du CCAS
etham.lelievre@mairie-fourchambault.fr
Haut de page