Halte-garderie itinérante en Seille et Mauchère

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Meurthe-et-Moselle

En 2003, Zirond'aile a pris son envol sur la communauté de communes de Seille et Mauchère (54) : une halte-garderie itinérante qui se pose chaque semaine dans trois communes différentes. 10.280 heures de garde ont ainsi été assurées en 2007 pour plus de cent enfants. Sur le même principe, une ludothèque, s'installe tous les mercredis dans une quatrième commune.

C'est au nom de sa compétence Enfance que la communauté de communes de Seille et Mauchère (vingt communes, 7.700 habitants) a diligenté, en 2002, une enquête auprès des habitants sur les besoins de garde d'enfants. Il n'existait aucune structure et les parents faisaient appel le plus souvent à des assistantes maternelles ou à des membres de leur famille. Cette enquête a révélé un déficit en termes de garde collective et d'assistantes maternelles et a souligné le fait que les salles communales étaient inadaptées à l'accueil des jeunes enfants. Parallèlement, un groupe de travail s'est constitué, regroupant des partenaires de la communauté (pays du Val de Lorraine, conseil général de Meurthe-et-Moselle, Caisse d'allocations familiales), des élus, des assistantes maternelles, des parents. Il s'est réuni une douzaine de fois en 2002 afin de formuler des propositions. "Il y a eu une forte implication des différentes parties prenantes, souligne Chantal Chéry, vice-présidente de la communauté. Le choix de l'itinérance s'est imposé pour répondre aux caractéristique de notre territoire rural, et offrir un service de proximité dans plusieurs lieux."

 

10.280 heures de garde en 2007

Zirond'aile, née en 2003, est une halte-garderie itinérante : un camion, contenant tout le matériel nécessaire à l'accueil des enfants, se rend dans une commune différente le mardi, le jeudi et le vendredi. A bord, trois employées (deux éducatrices maternelles et une personne titulaire d'un CAP petite enfance) qui installent le matériel dans une salle (souvent la salle des fêtes) mise à disposition par la commune. Zirond'aile peut accueillir jusqu'à dix-huit enfants de zéro à six ans durant une journée (de 8 à 18h). C'est un service qui répond à un besoin occasionnel : les parents peuvent y déposer leurs enfants quinze heures par semaine maximum. "Le fonctionnement de la halte-garderie a évolué, souligne Chantal Chéry. Au départ, le temps de garde sur une commune était d'une demi-journée. La journée continue mise en place depuis 2005 a impliqué d'assurer le repas du midi. Les communes adhérentes ont changé et sont plus nombreuses qu'au départ. Pour certaines communes, se posait le problème d'une salle aux normes. Par ailleurs, la pratique nous a permis de constater qu'il valait mieux installer la halte-garderie dans des communes situées sur les axes de déplacement des parents." En 2003, 911 heures de garde pour 47 enfants inscrits ont été assurées, 10.280 heures en 2007 pour 126 enfants inscrits. La halte-garderie est complétée par une ludothèque qui s'installe chaque mercredi, toujours par le moyen du camion, dans la salle des fêtes d'une quatrième commune et propose livres et jouets. "Il ne s'agit pas là d'une garde d'enfants puisque les petits doivent être accompagnés. Ce service est surtout utilisé par les assistantes maternelles", souligne Mickaël Rossignol, agent de développement.

 

A l'étude : un relais assistantes maternelles et un centre multi-accueil

Le coût de fonctionnement de la halte-garderie s'est élevé à 96.446 euros en 2007, une partie est prise en charge par la CAF, d'une part au titre de la prestation de service unique (pour chaque heure de garde, la structure perçoit 3,88 euros, versés conjointement par les parents et la CAF), soit environ 40.000 euros. D'autre part, dans le cadre d'un contrat enfance, la CAF finance 50% de la part résiduelle, soit environ 25.000 euros. Le conseil général, qui a accompagné le démarrage du service dans le cadre d'une convention de développement local, attribue également une prestation de service à la halte-garderie (2.600 euros en 2007). Cette subvention devrait s'amenuiser mais pourrait être remplacée par un soutien du conseil régional. Il est resté 16.000 euros à la charge de la communauté en 2007. La halte-garderie a donc permis de proposer aux familles un premier service public de garde sans gros investissement (en dehors du camion). Toutefois, Zirond'ailes ne couvre évidemment pas tous les besoins. Aussi, la collectivité réfléchit à la mise en place de nouvelles structures. Un relais assistantes maternelles pourrait ouvrir prochainement afin d'optimiser et d'harmoniser les services de garde proposés par les assistantes maternelles. Par ailleurs, un groupe de travail s'est constitué au sein de la communauté pour envisager la création d'un centre multi-accueil (halte-garderie et crèche) d'ici la fin de cette mandature.

 

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Communauté de communes de Seille et Mauchère

23, route de Pont-à-Mousson
54600 Nomemy

Mickaël Rossignol

Agent de développement local

Chantal Chéry

Vice-présidente la communauté

Stéphane Desmet

Chargé de mission petite enfance
Haut de page