Haut débit : la communauté de communes de la Beauce de Janville supprime ses zones blanches

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Eure-et-Loir

Sur le territoire rural de la communauté de communes de la Beauce de Janville, situé au cœur de la Beauce, dans le département de l’Eure-et-Loir, la présence de zones non couvertes empêche certains habitants d'accéder à l’Internet haut débit. Pour y remédier, l'intercommunalité a fait le choix de recourir à la boucle locale radio (BLR).

"Jusqu'en 2010, sur notre territoire de 18 communes comptant 8.700 habitants, 181 lignes téléphoniques ne pouvaient pas bénéficier d'une connexion haut débit par ADSL. Une commune était d'ailleurs intégralement située en zone blanche, c'est-à-dire non couverte par un réseau Internet, et d'autres, bien qu'officiellement connectées en haut débit, bénéficiaient d'un signal médiocre", se souvient Jean-Louis Baudron, président de la communauté de communes de la Beauce de Janville. Devant le refus de France Telecom de procéder au dégroupage de la boucle locale filaire, la communauté cherche alors d'autres solutions. Mais l’installation d’un "nœud de raccordement d'abonnés en zone d'ombre" (NRA-ZO), qui permet d'amplifier le signal existant, est trop onéreuse pour les finances de l'intercommunalité, et l’utilisation du réseau Wimax, mis en place par le département voisin du Loiret, se révèle plus complexe que prévue.

Un groupement de commande


La communauté se tourne alors vers deux de ses proches voisines, la communauté de communes de la Beauce d’Orgères et celle de la Beauce Vovéenne, également confrontées à la difficulté d'accès au haut débit. Un groupement de commande, dont la communauté de la Beauce de Janville est mandataire, est alors créé par les trois partenaires, et un appel d'offres est lancé en février 2009. Deux opérateurs y répondent en proposant des solutions différentes, le Wifi et la boucle locale radio (BLR). "Compte tenu de la complexité des offres, nous avons sollicité les services du conseil général pour un avis technique sur les propositions et sur les fournisseurs d'accès à Internet retenus par les opérateurs". Le choix s'est finalement porté sur l'opérateur qui proposait la BLR : cette solution permet non seulement d'éliminer les zones blanches initiales, mais également de couvrir d'autres communes de la Beauce de Janville avec un débit plus élevé que celui de l'ADSL. Autre avantage du groupement de commande : seules huit antennes sont nécessaires pour assurer la couverture des trois intercommunalités. Côté finances, le montant des travaux d'installation s'élève à 115.200 euros HT, pris en charge à hauteur de 80% par l’Union européenne, l’Etat et la région Centre dans le cadre du Feder et du contrat de plan. De son côté, le conseil général d’Eure-et-Loir a attribué une subvention de 26.000 euros. Pour les trois communautés, la participation financière a été déterminée en fonction du nombre d'abonnés non desservis : ainsi, pour la Beauce de Janville, l'investissement atteint 26.000 euros.
La communauté de communes a organisé plusieurs réunions d’informations auprès des habitants en présence de l'opérateur chargé de la réalisation de la BLR et des fournisseurs d'accès. En juin 2010, soit six mois après la fin des travaux d'installation, 45 foyers avaient souscrit un abonnement.

Pascal Clouet/ PCA pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Communauté de communes de la Beauce de Janville

56, rue de la Madeleine
28310 Janville

Jean-Louis Baudron

président de la communauté de communes de la Beauce de Janville, maire de Janville
Haut de page