Localtis

Insertion : le financement des groupements d’employeurs par l’insertion et la qualification amélioré

Les groupements d’employeurs par l’insertion et la qualification (Geiq) seront mieux financés par les pouvoirs publics. Un décret du 10 septembre 2020 assouplit les conditions de versement de l’aide d’accompagnement au financement des contrats de professionnalisation et l’élargit aussi aux contrats d’apprentissage. Le secteur attend également un relèvement du plafond de prise en charge des contrats d’apprentissage.

Coup de pouce pour les groupements d’employeurs par l’insertion et la qualification. Comme promis dans le cadre du "Pacte ambition IAE" destiné à soutenir l’insertion par l’activité économique, un décret publié vendredi 11 septembre au Journal officiel élargit et améliore le financement de ces structures qui accompagnent des publics en difficulté d’insertion professionnelle.

Le décret prévoit en effet que l’aide d’"accompagnement personnalisé vers l’emploi" (actuellement de 814 euros), versée aux Geiq pour couvrir une partie de leurs coûts de formation, sera désormais versée au profit des "personnes rencontrant des difficultés d’insertion particulières" qui sont suivis dans les Geiq et définis par l’arrêté du 17 août 2015 (chômeurs de longue durée, bénéficiaires de minimas sociaux, en dispositif d’insertion, sous main de justice, etc.). Jusqu’ici, le périmètre de cette aide était limité, dans ses critères, aux jeunes de moins de 26 ans et aux demandeurs d’emploi de plus de 45 ans.

Élargissement aux contrats d’apprentissage

Le financement de ces contrats de professionnalisation est également consolidé, le décret prévoyant que le montant de prise en charge forfaitaire par les Opco soit au minimum de 15 euros par heure. "La plupart des Opco sont au-dessus de ce seuil, c’est-à-dire entre 18 et 20 euros, voire plus, souligne à Localtis le secrétaire général de la Fédération des Geiq, Francis Lévy. Mais cela permet de sécuriser un certain nombre de contrats."

Autre nouveauté actée par le décret, cette aide sera aussi versée en cas de signature d’un contrat d’apprentissage, ce qui devrait contribuer à développer cette forme d’emploi encore minoritaire au sein des Geiq en la rendant plus soutenable financièrement, selon Francis Lévy. 

Référence : décret n° 2020-1122 du 10 septembre 2020 relatif aux parcours d'insertion au sein des groupements d'employeurs pour l'insertion et la qualification, JO du 11 septembre 2020.
 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page