Pas-de-Calais

La communaupole Lens-Liévin pilote les interventions à caractère non urgent

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La communaupole de Lens-Liévin (Pas-de-Calais) a mis en place le Cipall (Centre d'intervention des pompiers de l'agglomération de Lens-Liévin) qui regroupe des pompiers volontaires chargés des interventions à caractère non urgent. Aux termes d'une convention passée avec le service départemental d'incendie et de secours (Sdis), les missions premières des pompiers volontaires rattachés au Cipall restent cependant le renfort du Sdis pour la lutte contre les incendies et le secours à la personne.

Depuis le 1er janvier 2006, la communaupole de Lens-Liévin (36 communes, 252.000 habitants) a mis en place le Cipall (Centre d'intervention des pompiers de l'agglomération de Lens-Liévin). "Nous avons créé le Cipall suite à la départementalisation des services départementaux d'incendie et de secours (Sdis)", se souvient Bruno Troni, vice-président de la communaupole. "Nous craignions en effet de voir disparaître nos centres de première intervention (CPI) alors que les pompiers volontaires avaient clairement un rôle à jouer dans nos communes." En décembre 2005, une convention a été signée entre la communaupole et le Sdis 62, actant la création d'un corps communautaire de sapeurs-pompiers volontaires. Ce dernier apporte à la population un service de proximité qui ne pouvait plus être pris en charge par le Sdis. Ainsi, le Cipall intervient sur des missions à caractère non urgent : fuites d'eau, destruction de nids de guêpes, frelons et autres insectes nuisibles, chutes d'arbres sur la voie publique, menace de chute d'objet, bâchage... Le Cipall est également chargé de la capture, de la protection et du sauvetage des chiens et chats, mais n'est pas habilité à intervenir quand il s'agit d'animaux de première et seconde catégorie (de type pitbull, rottweiller...), ainsi que de chiens jugés agressifs. "Le Cipall a ainsi permis de maintenir nos dix casernes réparties sur les communes de la communaupole", ajoute Buno Troni. Au terme de trois années d'existence, le bilan est positif. En 2008, les 168 sapeurs-pompiers volontaires répartis dans les 8 CPI ont effectué 1.520 interventions à caractère non urgent et 429 en renfort du Sdis. Un numéro vert a été mis en place par la communaupole afin que la population puisse joindre facilement le Cipall, sans passer par le 18.

Le Sdis et le Cipall travaillent en complémentarité

Lors de la création du Cipall en 2006, la communaupole a consacré environ 300.000 euros à l'achat du matériel et de l'équipement adéquats. En effet, l'agglomération a doté les centres de première intervention de véhicules légers  (fourgonnettes, véhicules toute utilité et véhicules de première intervention), de matériel particulier comme des tronçonneuses, pompes d'épuisement, cages pour chiens et chats, pantalons, gants, protections diverses... ainsi que de tenues réglementaires de sapeurs-pompiers. Le coût annuel de fonctionnement du Cipall s'élève à 460.000 euros. Ce montant comprend les vacations des sapeurs-pompiers, l'achat de matériel, l'entretien et le remplacement des véhicules, le carburant, les frais de téléphone, les assurances... Chaque année, le Sdis rembourse à la communaupole 20% des dépenses effectuées au titre de la lutte contre les incendies. "Le Sdis et le Cipall travaillent en bonne complémentarité, explique Bruno Troni. Ce corps de pompiers volontaires est aujourd'hui reconnu et très apprécié par la population dans leur vie quotidienne." Objectif atteint pour le Cipall, qui contribue ainsi à renforcer le service rendu aux habitants des communes du territoire.

Florence Florin  / PCA pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communaupole de Lens-Liévin

21, rue Marcel Sembat- BP 65
62302 Lens Cedex
03 21 790 790
03 21 790 799

Bruno Troni

Vice-président
btroni@agglo-lenslievin.fr
Haut de page