La commune de Frépillon relance l'activité commerciale de son centre-bourg (95)

Publié le
par
.
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Val-d’Oise

Dans le Val-d’Oise, Frépillon, commune de 3.300 habitants, voyait le nombre de ses commerces diminuer depuis 2013. Les élus ont réagi pour redresser la situation par des actions volontaristes. Parmi leurs initiatives, l’achat de locaux par la commune, des accords avec des propriétaires privés et l’organisation d’une semaine commerciale.

La commune périurbaine de Frépillon se situe à la croisée des grandes voies de communications du Val-d’Oise. Quelques minutes en voiture suffisent à ses habitants pour se rendre dans l’un des deux supermarchés ou des deux hypermarchés du secteur avec l’impact que l’on imagine sur le commerce local. "Après la fermeture de la superette en 2013, trois autres activités commerciales ont fermé dans les mois suivants, réduisant le nombre de nos commerces de dix à six", indique le maire, Bernard Tailly. La commune est, en outre, essentiellement constituée de maisons individuelles assez concentrées, mais ne favorisant pas le passage des habitants en centre-bourg où sont situés les commerces.

Investissement immobilier partiellement couvert par les loyers

Les élus sont intervenus de deux manières pour favoriser le retour des commerces dans les quatre locaux désaffectés depuis 2013. "Nous avons passé un accord moral avec deux des propriétaires afin qu’ils s’engagent à louer leur locaux à des commerçants proposant des activités utiles à la population, explique le maire. Pour les deux autres locaux, nous avons dû négocier leur acquisition pour un montant d’un peu plus de 460.000 euros, frais annexes compris."
Cet investissement a été financé au comptant, à hauteur de 100.000 euros, par la commune qui a également souscrit un emprunt de 300.000 euros et bénéficié d’une subvention d’environ 70.000 euros du conseil départemental au titre de la revitalisation des centres-bourg. L’emprunt est couvert par les loyers des locaux loués à des tarifs permettant aux commerçants d’exercer leur activité dans un contexte concurrentiel difficile.
Ces opérations ont permis la réouverture de la superette, qui a dépassé ses objectifs de chiffre d’affaires, d’un opticien, d’un fleuriste et d’un centre d’esthétique.

Places de parking et organisation d’une semaine commerciale

D’autres actions ont favorisé la revitalisation du commerce. La municipalité a créé des places-minutes et en zone bleue pour simplifier l’accès des habitants aux commerces. Elle a également organisé une semaine commerciale en mars 2016 dans le but de mobiliser les commerçants autour d’un projet commun et de faire connaître aux habitants l’offre disponible à proximité de chez eux.
La commune a pris en charge la communication de l’événement, notamment en publiant un numéro spécial du bulletin municipal consacré à sa promotion. Elle a aussi fourni le premier prix de la tombola de la semaine commerciale. Le budget total consacré par la ville à cette action s’est élevé à 2.000 euros complété par la très forte participation d’élus.

L’efficacité exige une action à différents niveaux

Les actions lancées par la commune ont permis de conserver une dizaine de commerces (pharmacie, bar/tabac, coiffeur, boulangerie…) et de réactiver leur fréquentation, indique le maire qui insiste sur deux points clés : "Je suis maire depuis vingt-sept ans, mais c’est seulement ces dernières années que j’ai constaté qu’une intervention de la municipalité pour maintenir l’activité commerciale était devenue une nécessité absolue. J’ai aussi observé que la stimulation de cette activité devait s’inscrire dans une approche globale. D’où notre intérêt pour la création d’un cabinet médical, pour l’existence d’une pharmacie, pour le maintien du bureau de poste ouvert trois heures par jour et de commerces complémentaires répondant à des besoins immédiats des habitants."

Aux yeux du maire les choses sont claires : "Si nous ne faisons pas preuve de volontarisme, il ne se passera rien et nous nous retrouverons sans médecin." La commune essaie de trouver le foncier nécessaire pour créer un cabinet médical regroupant quelques médecins et recherche des professionnels qui seraient intéressés par le projet, notamment des généralistes.

Victor Rainaldi,pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Commune de Frépillon

Nombre d'habitants :

3300

Place de la mairie
95740 Frépillon
mairie@frepillon.fr

Bernard Tailly

Haut de page