Ain

La création d'un conseil intercommunal des jeunes

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Les élus de la communauté de communes du canton de Pont-de-Veyle (Ain) veulent davantage prendre en compte les questions concernant la jeunesse dans l'action intercommunale. Ils souhaitent aussi donner aux jeunes du territoire la possibilité de s'engager dans une dynamique communautaire.

L'idée d'un conseil intercommunal des jeunes séduit les élus de la communauté de communes du canton de Pont-de-Veyle (Ain). Fin 2002, ils recrutent un accompagnateur Jeunesse pour la mise en place du projet et l'animation du conseil. La phase préparatoire associe des jeunes collégiens. A cette occasion, la communauté de communes et les partenaires du projet définissent les modalités de fonctionnement du conseil des jeunes, les modalités d'élection des jeunes conseillers et la répartition des thèmes entre les commissions. Le premier conseil intercommunal se met en place à l'occasion de la rentrée scolaire 2003-2004. Les membres du conseil intercommunal de jeunes sont élus pour deux ans par les 800 collégiens du territoire, selon un système de renouvellement par moitié tous les ans. Sont votants et éligibles les jeunes des classes de 6e, 5e, 4e et 3e. Le conseil comprend en tout vingt-quatre membres titulaires : deux pour chacune des douze communes de la communauté. Le conseil intercommunal des jeunes a trois commissions :
- Sports, loisirs et culture ;
- Solidarité, échanges et communication ;
- Nature et environnement.
Chacun des élus jeunes participe à une ou deux commissions. Chaque commission se réunit pendant l'année scolaire une fois par mois, le vendredi, de 17h00 à 19h00. Une réunion plénière du conseil de jeunes est organisée chaque année avec le conseil communautaire.

Une bonne implication des différents partenaires

Le conseil intercommunal de jeunes utilise les locaux du service Jeunesse pour les réunions de ses commissions de travail. L'accompagnateur Jeunesse consacre environ la moitié de son temps à l'animation du conseil. Les Francas apportent un appui technique à certains des projets. La communauté de communes apporte des moyens financiers pour accompagner les projets proposés et mis en oeuvre par les commissions. Elle bénéficie d'un appui de la Caisse d'allocations familiales (contrat temps libre), de la direction départementale de la jeunesse et des sports (contrat éducatif local) et du conseil général de l'Ain (subvention aux actions jeunes à la journée).

Quand les jeunes se mobilisent

Pendant ses deux premières années de fonctionnement, la commission Sports, loisirs et culture a créé un festival comportant des concerts, avec la participation de deux groupes de musique, et un spectacle présentant les productions des stages de théâtre et de hip-hop réalisés par des adolescents durant l'été. Cette commission a également engagé l'aménagement d'un terrain de bicross. La commission Solidarité, échanges et communication a conduit un travail sur l'illettrisme et engagé une réflexion sur la solidarité en relation avec l'association Cantonaide. La commission Nature et environnement a conçu des panneaux de présentation des caractéristiques environnementales qui seront implantés à l'entrée de chacune des communes. Elle a également réalisé une "poubelle-tri" avec les écoles primaires. Les élus du conseil intercommunal des jeunes ont de plus créé un journal adressé à l'ensemble des jeunes du canton : "Le Kantonveu". L'implication des jeunes dans ce conseil reste forte : les candidatures sont nombreuses, l'assiduité aux réunions des commissions ne faiblit pas, le taux de participation pour l'élection des délégués est bon.
Le travail engagé se poursuit, de nouvelles élections ont lieu à chaque rentrée. Au-delà des projets annuels portés par chacune des trois commissions, la commission Sports, loisirs et culture s'est engagée dans une réflexion pluriannuelle pour la création d'une ludothèque.

 

Yves Paris, directeur du CPIE des Pays de Savoie

 

Le conseil des élus

"Il est nécessaire de construire la phase amont :
 - avec les élus au sein de la commission jeunesse de la communauté de communes, afin d'obtenir une bonne appropriation du projet par la collectivité ;
 - avec les jeunes pour s'assurer de leur implication ultérieure.
La mobilisation des collèges et de leurs principaux est également indispensable."

Contact(s)

Communaute dé communes du canton de Pont-de-Veyle

63 place Bellecour
01290 Pont-de-Veyle
03 85 23 90 15
03 85 36 22 12
communaute@cc-pontdeveyle.com
Nombre d'habitants : 12000
Nombre de communes : 12

Sébastien Labry

coordonnateur jeunesse
Haut de page