Charente

Le Grand Angoulême mobilise 91 partenaires

Organisation territoriale, élus et institutions

Réduire les émissions de gaz à effet de serre pour atténuer le réchauffement climatique, tel est l’engagement de la France. Pour décliner cet objectif localement, la région Poitou-Charentes a lancé en 2007 le Contrat local initiatives climat (Clic). La communauté d’agglomération du Grand Angoulême est l’un des sept territoires à s’être engagé dans ce dispositif.

Dans le cadre de l'application du protocole de Kyoto de 1997, la France s'est dotée d'un plan climat, actualisé en 2006, ayant pour objectif de stabiliser pour la période 2008-2012 les émissions de GES au niveau de 1990, puis de les diviser par quatre d'ici 2050.
La région Poitou-Charentes et l’Ademe concrétisent cet engagement à travers le Clic, déjà mis en œuvre dans quatre Pays et trois agglomérations. Parmi ces dernières, Le Grand Angoulême, qui regroupe 15 communes et 105.000 habitants, a rendu public son diagnostic gaz à effet de serre en 2007, et la même année a adhéré au dispositif Clic en signant avec la région et l’Ademe un contrat d’objectif de trois ans. Celui-ci prévoit trois volets d'intervention : l’un concernant la communauté d'agglomération, un autre en direction des quinze communes de l’agglomération et un troisième en direction des acteurs publics et privés du territoire.

Une dynamique d’animation avec le Contrat local initiative climat


Nous sommes davantage dans une dynamique d’animation et d’accompagnement technique que d’accompagnement financier, précise Boris Le Jolly, coordonnateur du Clic sur l’agglomération du Grand Angoulême. L’Ademe fournit l’appui technique nécessaire et la région Poitou-Charentes participe sur les trois premières années au financement du chargé de mission à hauteur de 80%, ainsi qu’à la mise en œuvre de programmes de sensibilisation. L’agglomération complète et finance quatre autres postes : un technicien énergie, un animateur environnement, et depuis janvier 2010 un conseiller en énergie partagée et une chargée de sensibilisation au changement climatique. "A nous cinq, nous formons une cellule climat nous permettant d’impulser une dynamique ", affirme le coordonnateur. Un des points forts du Clic du Grand Angoulême a été de faire signer à 91 partenaires de tous horizons (1) une charte d’engagements communs. Les signataires se sont engagés à participer aux objectifs globaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 5% en 2010, 10% d'ici 2015 et 20% d'ici 2020 par rapport à l'année de référence 2005, en mettant en œuvre des plans d’action individuels. Plus de 250 actions sont engagées, tels les plans de déplacement entreprise (PDE), les diagnostics énergétiques, des programmes pédagogiques, des dispositifs de suivi des consommations énergétiques des communes… Le Clic en cours, qui se termine en juillet 2010, a assuré la mobilisation des acteurs du territoire. Il devrait être prolongé par un nouveau contrat dès 2011, encore plus ambitieux et opérationnel.

(1) Communes, entreprises, chambres consulaires, regroupements professionnels, sociétés d’économie mixte, associations, centres sociaux, culturels et sportifs…

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils
 

Contact(s)

Communauté d'agglomération du Grand Angoulême

16000 Angoulême

Boris Le Jolly

coordonnateur du Clic
b.lejolly@grandangouleme.fr
Haut de page