Le label MSAP couronne l'engagement depuis des années des élus de la communauté du Beaunois (45)

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Loiret

Depuis janvier 2016, au cœur de la région agricole du Gâtinais, les 18 communes de la communauté du Beaunois disposent de la première Maison de services au public (MSAP) du département. Une labélisation qui vient conforter la politique initiée par les élus depuis de longues années pour faire revenir des services publics dans ce territoire.

L’Etat a attribué ce label MSAP à la communauté de communes du Beaunois (Loiret, 10.800 habitants) sans même que les élus l'aient demandé. "C’est la reconnaissance de l'action menée depuis des années par l'EPCI pour que ses habitants disposent de services de proximité", apprécie la directrice générale des services (DGS) de la communauté de communes, Eliane Lepage. Ce label doit ouvrir à l'EPCI des potentialités plus larges que celles permises par le Relais services publics.

Suite logique du Relais services publics

"Depuis 2008, l'EPCI disposait déjà du label Relais services publics qui devait nous aider à conforter notre organisation, explique la DGS. Malheureusement au fil du temps, les subsides ont disparu. Cela n'a pas entaché la détermination des élus de ce territoire, insuffisamment desservi en services publics."
L'engagement de l'EPCI a permis davantage de services publics et de cohérence sur le territoire, en les regroupant en un lieu unique. Au sein des locaux de la communauté de communes, le rez-de-chaussée a été aménagé : un premier accueil général donnant directement accès à un espace dédié à la recherche d'emploi, un espace visiophone - fermé, pour des entretiens individuels en toute discrétion -, ainsi que des salles pour des formations, les permanences, les conférences avec des partenaires ; le tout en proximité immédiate avec les services aux personnes de la communauté de communes.

Deux agents, animateurs d'accueil de l'EPCI formés

Depuis cet aménagement, les partenaires tiennent des permanences sur place : CPAM, CAF, caisses de retraite… Outre les jours de permanences physiques, ces organismes peuvent être joints depuis la borne visiophone avec ou sans rendez-vous. En complément, celle-ci permet une mise en relation avec la Mmison de la justice, laquelle permet de consulter gracieusement des notaires, avocats, des associations d’aide aux victimes, de défense, etc. Des documents peuvent être scannés et transmis depuis la borne durant l’entretien, pour un gain de temps évident. La mise à disposition gratuite de matériel bureautique - ordinateur, imprimante, scanner - permet de faciliter le traitement de certains dossiers. Pour cela, les deux agents -animateurs d'accueil de l'EPCI - ont été formés pour accueillir, orienter, conseiller, accompagner le public dans les différentes démarches administratives.

Prise de compétences axée sur les services aux personnes

Cet engagement de la communauté de communes va de pair avec une prise de compétences ciblée vers les services aux personnes. La communauté de communes a choisi de prendre en charge la délégation du suivi social et professionnel du RSA. (Lire ci-dessous "La communauté de communes du Beaunois accompagne les allocataires du RSA")

L'intercommunalité est labélisée "Clic" et assure le suivi des personnes âgées et/ou handicapées du territoire. Elle a également passé convention avec Pôle emploi pour avoir accès et diffuser les annonces, et finalise un projet de point visiophone avec Pôle emploi. "Ce qui doit éviter des déplacements et faciliter les premières orientations", escompte la DGS.

Ce que change le label MSAP ?

"Avec le label MSAP, nous allons continuer sur notre lancée et renforcer les partenariats existants, tout en consolidant nos services aux personnes, résume la DGS. En outre nous pourrons développer de nouvelles expérimentations pour étoffer l'offre de services publics au plus près des habitants." "Nous serons prioritairement concernés par le portage expérimental des initiatives visant à une meilleure accessibilité des services publics."
En tête de liste des projets, des partenariats à développer sur le secteur de l'emploi et l’économie. D'autres services sont à relancer, comme les permanences via la visio avec la MSA, "essentielles pour un territoire agricole".
L'EPCI va également intégrer le comité de pilotage chargé d'élaborer le schéma départemental d'accessibilité des services publics. Représentant le milieu rural, l'EPCI compte y apporter son expérience et ses pistes d’actions.
Portée par la volonté des élus, la directrice générale des services se déclare convaincue que les territoires ruraux et leurs habitants peuvent parvenir ou regagner ces services publics à une condition : "Lorsqu’un habitant franchit les portes de la communauté de communes, il doit trouver réponse à ses attente ; nous devons l’accueillir non seulement pour nos propres compétences, mais aussi savoir l’orienter, le conseiller, lui faciliter l’accès vers des services beaucoup plus larges. Nous nous considérons comme une plateforme de proximité, garante de ces accès."

Emmanuelle Stroesser / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Communauté de communes du Beaunois

Nombre d'habitants :

10800

Nombre de communes :

18
3 bis rue des Déportés- BP 53
45340 Beaune-la-Rolande
ccbeaunois@orange.fr

Christian Barrier

Président

Éliane Lepage

Directrice générale des services
Haut de page