Isère

Le réseau d'entreprises du pays de Bièvre-Valloire

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Trait d'union entre la région grenobloise et la vallée du Rhône, l'économie du pays de Bièvre-Valloire s'appuie sur une industrie qui représente 50% des emplois, un artisanat dynamique dans le BTP notamment et le développement du tertiaire, principalement dans le commerce de détail et les services aux particuliers. Fermement décidés à s'unir pour renforcer et diversifier le tissu économique, élus et chefs d'entreprise viennent de créer Eurêka BV.

Fort de 2.200 entreprises, le pays de Bièvre-Valloire, région rurale à forte tradition industrielle, vient de se doter d'un réseau d'entreprises. Lancé par le syndicat mixte du pays, il compte déjà plus de 40 membres dont les poids lourds du territoire tels que Boxal France, spécialisée dans l'aluminium et comptant 300 salariés, le centre de recherche en papeterie Arjo-Wiggins, le cabinet d'expertise comptable In-Extenso ou l'entreprise Platec du Groupe Lafarge, aux côtés de nombreuses PME et PMI.
Baptisé Eurêka BV, l'objectif de ce groupement est de favoriser les échanges réguliers entre les entreprises du territoire, de valoriser le métier de chef d'entreprise et de créer des synergies sur des sujets aussi variés que l'emploi, l'embauche ou la mutualisation des achats.

 

De la communauté de communes au pays

L'origine de cette initiative étendue en 2007 à l'échelle du pays revient à la communauté de communes de Bièvres-Liers en 2006. Les élus s'étaient en effet rapprochés de la chambre de commerce et d'industrie Nord-Isère pour faciliter la création d'un réseau d'une quinzaine d'entreprises. Ces dernières à l'issue d'un an de travail ont souhaité élargir leur action à l'échelle du pays. Le syndicat mixte a naturellement pris le relais pour élargir le réseau aux entreprises des trois autres communautés de communes constituant le pays : communautés de communes de Bièvre-Est, du Pays de Chambaran et du Pays de Beaurepaire.

 

Renforcer les liens entre entreprises et favoriser les synergies avec les collectivités locales

Eurêka BV s'inscrit dans le prolongement des actions menées par le syndicat mixte depuis 1997 en faveur du développement économique du territoire de Bièvre-Valloire.
Sa charte de développement durable, adoptée en 2003, affiche comme prioritaire les objectifs de renforcement et de diversification du tissu économique. Dans ce cadre, le rôle du syndicat mixte est d'animer le projet, de coordonner l'ensemble des acteurs afin d'augmenter l'efficacité et la lisibilité des actions.
Comme l'explique Frédérique Rybéron, chargée de développement économique, "le syndicat est impliqué dans l'accompagnement des futurs chefs d'entreprises dans la phase de création ou de reprise d'entreprise grâce à la plateforme d'initiatives locales Bièvre-Valloire-Initiative (association de prêt d'honneur) créée en 1999". Il a également travaillé sur la gestion des déchets en aidant la création de l'association des entreprises engagées pour l'environnement en 2000 ou encore sur la gestion des ressources humaines en coordonnant depuis 2004 la mise en oeuvre d'un dispositif régional soutenant des actions de conseil en recrutement et de médiation pour l'intégration des nouveaux salariés en entreprise.
En favorisant les échanges entre entreprises sur des sujets concrets, le réseau d'entreprises permettra également de développer les synergies entre les collectivités locales et les entreprises en amenant les entreprises à mieux s'approprier leur territoire et à devenir à terme des ambassadrices.

 

Le réseau bénéficie de l'expertise de la CCI et de l'appui technique et financier du syndicat mixte

Les techniciens des communautés de communes et du syndicat mixte ont rencontré individuellement chaque entreprise pour présenter la démarche de janvier à mars 2007. Forts de l'adhésion d'une quarantaine d'entre elles, le réseau a été lancé en avril 2007.
Les entreprises ont été réparties en trois groupes de travail, auxquels participe la chambre de commerce et d'industrie, chacun parrainés par un chef d'entreprise, assisté d'un technicien mis à disposition par le syndicat mixte et les communautés de communes. Les parrains ont été choisis parmi les entreprises phares du territoire.
Les premières rencontres ont porté sur l'assistance juridique, l'insertion et l'emploi, le principe étant d'échanger, sur la base de l'intervention d'un expert. Pendant un an, les chefs d'entreprise adhèrent gratuitement. Le budget annuel, de 15.000 euros, est pris en charge à parité par la région Rhône-Alpes et le syndicat mixte, tandis que les techniciens sont mis gracieusement à disposition.
Comme l'explique Christian Nucci, président du syndicat mixte, EUurêka BV est une réponse concrète à la demande des entreprises du territoire de "rompre l'isolement du chef d'entreprise et favoriser les échanges d'expérience. Le réseau vient de démarrer, il est trop tôt pour en faire un bilan, mais le succès des premières rencontres est prometteur".

 

Nathalie Parent, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Syndicat mixte du Pays de Bièvre-Valloire

38980 Viriville
04 74 54 00 91
05 62 64 22 56
Nombre d'habitants : 60000
Nom de la commune la plus peuplée : Le Côte Saint André (4500 hab.)

Frédérique Ribéron

Chargée de mission économique
frederique.bievre.valloire@tiscali.fr

Christian Nucci

Président

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page