Les communautés Vic-Montaner et Val d'Adour gèrent en commun leurs aires d'accueil des gens du voyage

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Commande publique

Pour les deux communautés des Hautes-Pyrénées, la signature d'une convention de mutualisation pour coordonner la gestion des aires d'accueil des gens du voyage est un gage de professionnalisation.

Conformément au schéma départemental Hautes-Pyrénées des aires d'accueil des gens du voyage, les communautés Vic-Montaner (vingt et une communes et 9.937 habitants) et Val d'Adour (onze communes et 5.059 habitants) ont créé respectivement, en 2007, une aire d'accueil de quatorze emplacements à Vic-en-Bigorre et de huit emplacements à Maubourguet. "Pour mettre en place ces aires d'accueil, nous avons travaillé en collaboration avec la communauté d'agglomération du Grand Tarbes qui a une expérience de plusieurs années en la matière, explique Jean-Louis Parrot, directeur de la communauté de communes Vic-Montaner. Il s'agissait aussi de coordonner l'action des collectivités locales en matière d'accueil des gens du voyage sur le département avec le soutien de l'association Solidarité Avec les Gens du Voyage. Nous avons choisi le même architecte et nous nous sommes inspirés de ses choix techniques et méthodologiques, dans le respect de la réglementation nationale." Ont ainsi été retenus le système de prépaiement par carte pour l'eau, l'électricité et la redevance journalière et la notion de gardien ou régisseur, présent sur le site six jours sur sept afin de délivrer les cartes et de répondre aux besoins des locataires. "Le temps de travail nécessaire pour gérer chaque aire d'accueil n'était pas suffisant pour intéresser une personne ayant le type de profil recherché : c'est un poste délicat qui demande de savoir gérer des relations humaines parfois complexes et qui nécessite une formation. C'est ce qui nous a décidé à envisager une gestion commune des aires d'accueil des deux communautés qui, en outre, sont construites sur les mêmes principes techniques."

Les deux aires d'accueil font l'objet d'un budget prévisionnel de fonctionnement approuvé par les deux communautés

Les deux communautés ont donc signé une convention de mutualisation qui stipule que chaque communauté de communes participe aux charges réelles occasionnées par la gestion des deux aires au prorata du nombre d'emplacements respectifs, les frais d'entretien restant à la charge de chaque communauté. La communauté Vic-Montaner assume la fonction d'employeur. Le régisseur recruté effectue de 25 à 30 heures hebdomadaires, réparties entre les deux aires d'accueil au prorata du nombre d'emplacements de chaque aire. Il est par ailleurs épaulé par un employé de la communauté de communes Vic-Montaner, jusque-là à temps partiel, qui intervient de six semaines à deux mois par an pendant les temps de repos ou de formation du régisseur ou en cas de surplus d'activité. La communauté Val d'Adour met à disposition le local pour la tenue des permanences. Les charges de fonctionnement font l'objet d'un budget prévisionnel annuel, approuvé par les deux collectivités. La quasi-totalité des charges (personnel, frais de fonctionnement, petits investissements) est assumée par la communauté Vic-Montaner et remboursée par quart, à l'issue de chaque trimestre, par la communauté Val d'Adour, au prorata du nombre des emplacements de son aire d'accueil. Les dépenses exceptionnelles doivent être préalablement approuvées par les deux communautés. Le budget de fonctionnement annuel pour les deux aires d'accueil s'élève à environ 35.000 euros. "La difficulté pour le régisseur est d'avoir à gérer deux trésoreries pour maintenir une transparence complète des recettes des deux aires. Mais cette mutualisation nous a donné les moyens d'une gestion professionnelle des aires d'accueil des gens du voyage, en termes de formation et d'encadrement du régisseur et en termes de suivi du service, estime Jean-Louis Parrot. La personne recrutée pour le poste de régisseur est une femme expérimentée dans la gestion de structures et impliquée dans la vie locale et nous obtenons de très bons résultats en termes de satisfaction des personnes, et notamment des familles, accueillies dans ces aires d'accueil."

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté de communes Vic Montaner

Avenue du régiment de Bigorre
65500 Vic-en-Bigorre
05 62 31 68 84
contact@vic-montaner.com

Jean-Louis Parrot

Directeur
jean-louis.parrot@vic-montaner.com
Haut de page