Les éoliennes flottantes de Groix et Belle-Ile

Publié le
par
Banque des Territoires
dans

Energie

Développement durable

Morbihan

Bretagne

Ce projet est l’un des 4 lauréats de l’appel à projets lancé par l’Etat en 2015, qui doivent valider les concepts techniques et économiques de l’éolien flottant et poser les jalons d’une nouvelle filière industrielle française. Cette ferme permettra d’accroitre le parc EnR installé, de contribuer au développement économique local et d’accompagner l’implantation des moyens de production EnR au plus près des territoires. 

 

 

A RETENIR

Chiffres clés

Investissement
200 M€

Les détails

4 éoliennes flottantes pour une capacité de 24 MW

Contribution au développement local

EN BREF

4 éoliennes flottantes pour une capacité de 24 MW

La ferme sera composée de 4 éoliennes de 6 MW installées chacune sur un flotteur. Chaque flotteur sera ancré au fond de la mer par 5 lignes de mouillage pour maintenir l’éolienne sur sa position et éviter ainsi qu’elle ne dérive. La ferme sera installée à 12,5 km de Groix, 18 km de Belle-Ile et 23 km au plus proche de la côte quiberonnaise.

Sa mise en service est prévue en 2021 pour une durée de 20 ans. 

Contribuer au développement local

En investissant dans deux des quatre fermes pilotes d’éoliennes offshore flottantes en France (les Eoliennes flottantes de Groix et Belle-Ile et les Eoliennes flottantes du golfe du Lion), et dans trois fermes commerciales d’éolien offshore posé actuellement en développement (au large de Saint-Brieuc, du Tréport et de l’Ile d’Yeu – Noirmoutier), la Banque des Territoires répond à un double enjeu : accompagner la transition énergétique et participer à la structuration d’une filière industrielle française des énergies marines performante et compétitive (Infrastructures portuaires, ETI et PME)..

MONTAGE DU PROJET

Les partenaires du projet aux côtés de la caisse des dépôts : 

  • Eolfi et CGN EE : 51 %
  • Meridiam : 24,5 %
  • Caisse des Dépôts : 24,5 %

 

En juillet 2016, Eolfi et CGN Europe Energy, en consortium avec DCNS (aujourd’hui Naval Energies), Vinci et General Electric, sont lauréat de l’appel d’offre sur la zone de Groix et Belle-Ile en Bretagne. En 2017, Meridiam et la Caisse des dépôts entrent au capital. 

Le projet est cours de développement et le montage financier en cours d’élaboration.

La construction est attendue pour 2020-2021 avec une mise en service fin 2021

Haut de page