Meuse

Les "Rendez-vous du CIAS" de Bar-le-Duc pour aller au-devant des situations de pauvreté

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Le centre intercommunal d'action sociale de Bar-le-Duc organise depuis quelques mois les “Rendez-vous du CIAS” : une nouvelle approche pour aborder la pauvreté en milieu rural et la réinsertion autrement que sous le seul angle de la distribution d'aides.

“Il faut aller vers les gens, car certains ne viennent tout simplement pas à nous spontanément, même s'ils sont dans des situations de pauvreté, voire d'exclusion.” Ce constat livré par Pierre Lespinasse, directeur du centre intercommunal d'action sociale de Bar-le-Duc, a conduit le CIAS à mettre sur pied une action collective pour tenter d'aller vers ces personnes sur l’ensemble de la communauté de communes (15 communes, 28.000 habitants).

Remobiliser à travers des objectifs simples et très concrets

L'action baptisée “les RV du CIAS” ("RV" pour rendez-vous) a démarrée en janvier 2010. Elle s'adresse à des personnes très éloignées de l'emploi qui ont besoin d’abord de retrouver confiance en elles avant de pouvoir retrouver un travail... “Les RV du CIAS nous permettent de mieux cerner les difficultés qui existent chez ces personnes, et de déceler des centres d'intérêt à partir desquels nous pouvons réactiver leur envie de se prendre en main”, explique Pierre Lespinasse. L'action conduite par le CIAS est menée en partenariat avec une association. Concrètement, un après-midi par semaine, une conseillère en économie sociale du CIAS et deux techniciennes de l'intervention sociale et familiale de l'association animent ces moments d’échanges et de dialogue. Ils réunissent à chaque fois 4 à 8 personnes, dans un centre socioculturel de Bar-le-Duc, un lieu choisi sciemment pour être moins connoté que le CIAS. Ces RV du CIAS, au cours desquels les personnes expriment leurs blocages et leurs envies, se concrétisent par des projets simples, appropriés à chacune d’entre elles : par exemple aller à la médiathèque, prendre le bus pour aller faire des courses, se rendre à Pôle emploi, participer à des ateliers culinaires, etc. Le but est de leur faire prendre conscience de leurs facultés, des offres existantes, de leurs possibilités d'y accéder et d'en tirer un bénéfice personnel (sortie de l'isolement, confiance en soi, etc. ). Ce que Pierre Lespinasse résume par le verbe “remobiliser”. “A partir de cette impulsion qui se met en route, on peut travailler en amont sur les situations de pauvreté en elles-mêmes et amener ces personnes vers des parcours d'insertion sociale et/ou professionnelle."

Le rôle central des élus municipaux

Le plus difficile, reconnaît le directeur, est de faire venir des gens, qui s’enferment parfois dans des situations de repli, voire de déni. “C'est pour cela que nous avons besoin d'appuis, via des élus référents ou les secrétaires de mairie, pour faire le relais dans les communes les plus éloignées de Bar-le-Duc." Mais cette “culture nouvelle” prend du temps... Car pour cela, il faut sortir de l’approche qui a longtemps eu tendance à limiter l'action sociale au seul périmètre de la distribution d'aides. “Avec ce schéma, chaque commune aide ses pauvres, mais on ne règle pas le problème de fond”, schématise le directeur, un brin provocant. Selon lui, toute la plus-value d'un CIAS réside dans cette approche professionnelle, distanciée et moins subjective, et plus exigeante pour les personnes aidées.

Emmanuelle Stroesser, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Contact(s)

Communauté de communes de Bar-le-Duc

10, rue Lapique
55000 Bar-le-Duc
03 29 77 19 52
03 29 70 99 79

Gilbert Monperrus

vice-président du CIAS
gilbertmonperrus@free.fr

CIAS de Bar-le-Duc

4 boulevard des Ardennes - Côte Ste Catherine
55000 Bar-le-Duc
03 29 79 98 88
Nombre d'habitants : 28000
Nombre de communes : 15
Nom de la commune la plus peuplée : Bar-le-Duc (16822 hab.)

Pierre Lespinasse

directeur
p.lespinasse@barleduc.fr
Haut de page