À Lisieux comme ailleurs, l’écrivaine publique s’immerge dans le numérique (14)

En mars 2019, la commune de Lisieux a créé un poste d'écrivain public numérique afin d’accompagner les habitants dans leurs démarches administratives, notamment les formalités en ligne. Une fonction qui, en limitant la fracture numérique, vise à éviter les non-recours aux droits.

"Les gens viennent me voir pour toutes sorte de demandes : explication d’un courrier et aide à y répondre, actualisation d'une situation sur l'espace de Pôle emploi, téléchargement d'une attestation de la CPAM, envoi d'un courriel à la CAF ou création d’un formulaire de pré-demande de carte d’identité en ligne…", explique l’écrivaine publique numérique, Hélène Hoffmann. Elle a été recrutée sur un poste à temps plein sous contrat adulte-relais, dans le cadre du contrat de ville de la commune de Lisieux (41.694 habitants). 

Plus de deux tiers des demandes d'aide liées au numérique

Du mois de mars à la fin décembre 2019, l'écrivaine publique a reçu 674 personnes, et le nombre augmente constamment, mois après mois. Avec quelques pics saisonniers, comme en avril/mai au moment de la déclaration de revenus. "Plus de deux tiers des demandes d'aide (64%) sont liées au numérique", souligne notre interlocutrice, qui observe qu'elle reçoit tous types de publics. "Des personnes qui connaissent mal le français, ou qui n'ont simplement pas d'accès à internet chez elles. Mais aussi des jeunes ou moins jeunes qui, bien qu’ils soient équipés et à l’aise avec les réseaux sociaux, sont perdus ou très anxieux dès qu’il s’agit d’effectuer une démarche administrative en ligne." 

Contre le non-recours aux droits

"Or, dès qu'il faut effectuer une démarche en ligne, le taux de non-recours aux droits augmente poursuit l’écrivaine publique. Ce constat avait été établi par toutes les administrations, associations et organisations lors de la dernière analyse des besoins sociaux du CCAS". C'était d'ailleurs l'un des constats qui avait conduit la commune à créer ce poste.  Par exemple, afin d’accompagner les parents dans leurs demandes de bourses en ligne et pour limiter le non-recours à ce droit, une permanence temporaire de l’écrivaine publique numérique a été organisée au sein du collège, en plus de celles qui sont assurées régulièrement au centre socio-culturel et au CCAS.

Une des conditions de réussite : s’appuyer sur un réseau d'acteurs relais  

"Pour que ce poste soit efficace, il faut que les gens connaissent son existence et surtout comprennent de quoi il s’agit. D’où l’importance de communiquer tous azimuts et s'appuyer sur un réseau d'acteurs relais, en donnant des exemples concrets de l’aide que les habitants peuvent trouver auprès de l’écrivain public numérique", conclut la titulaire du poste. 

Haut de page