Loire-Atlantique

Maine-et-Loire

Loire en Scène : un site touristique en croissance (44 et 49)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Sur la route de Nantes à Angers, le site touristique Loire en Scène se développe sur les communes d'Oudon (44) et Champtoceaux (49) situées sur deux départements de part et d’autre de la Loire. Entre 2010 et 2011, il enregistre une hausse de fréquentation de plus de 8%. Un succès lié à la volonté des élus, l'appui des réseaux touristiques et la diversification des activités.

Si Loire en Scène ne peut pas rivaliser avec les châteaux de la Loire, il a néanmoins su créer une attrayante destination autour du château médiéval d'Oudon (3.355 habitants) et d'un bateau promenade amarré à Champtoceaux (2.342 habitants). En 2000, pour exploiter sa double vocation culturelle et environnementale, les deux collectivités ont créé, de façon paritaire, un Sivu, et ont pris le pari de jouer sur plusieurs tableaux en diversifiant les actions : scénarisation multimédia du château, démarche pédagogique, modularité de l'offre, savoir environnemental d'un guide marinier aux commandes de la navette fluviale, aménagements pour vélos et autocars… Pendant les périodes estivales, le site est ouvert 7j/7 et le Sivu embauche environ cinq personnes supplémentaires afin de renforcer son équipe permanente. Celle-ci est composée de trois équivalents temps plein et d’une à deux personnes en contrats aidés. Le reste de l'année l'activité est certes ralentie sans pour autant être stoppée : une pérennité utile au dynamisme local.

Intégrer les réseaux de marques et de labels touristiques

Loire en Scène a mis beaucoup d'énergie pour intégrer les réseaux de marques et de labels touristiques. En dix ans, le site est devenu porteur de marques comme "Qualité Tourisme", "Loire à Vélo" et la toute nouvelle "ohlal.a.!" créée en 2009 par la Loire-Atlantique. Il a également obtenu les labels "Vignobles & découvertes" et "Accueil vélo". Cette mise en réseau lui a imposé de nombreux engagements en matière d'accueil, de sensibilisation, d'accessibilité, d'horaires. Mais la contrepartie est bien palpable. Les marques garantissent la qualité du site et participent à sa commercialisation à grande échelle, via des coffrets cadeaux par exemple. "Conserver notre appartenance aux réseaux nécessite un travail important, remarque la directrice de Loire en Scène, Anne Gaëlle Codet, mais c'est indispensable pour structurer l'offre territoriale et assurer la fréquentation du site." Celui-ci réussit à attirer 7% de clientèle étrangère.

Continuer en régie ou monter une nouvelle structure ? La question est posée

"Quand nous avons créé Loire en Scène nous n'avions d'autre choix de structure qu'un syndicat à vocation unique (Sivu) puisque les deux communes fondatrices n'appartenaient pas aux mêmes départements et que nos communautés respectives n'avaient pas encore la compétence tourisme. A l'épreuve de la pratique, la gestion en régie contrarie nos ambitions de développement déplore Jean-Pierre Branchereau, président du Sivu. Si nous voulons rapidement adapter l'offre à la demande en achetant, par exemple, davantage de carburant [pour les navettes fluviales] que le budget ne l'a prévu, nous devons réunir le conseil syndical !" Imaginer un nouveau type de structure permettant plus de réactivité appartient déjà aux prochaines réflexions des élus de Loire en Scène. Une affaire à suivre !

Myriam Journet / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Plus d'un million d'euro d'investissement
Dès ses débuts Loire en Scène a fourni des efforts budgétaires d'envergure : 1,15 million d'euros ont été répartis entre l'aménagement intérieur de la tour (81%) et l'achat du bateau (12%). Les abords du château ont été améliorés, plus tard, pour un coût de 90.000 euros. Un choix que ne dément pas une fréquentation significative qui a atteint, en 2012, les 26.000 visiteurs. Pour construire son budget annuel de 370.000 euros (2012), le Sivu compte, en dehors de ses recettes, sur ses deux communes membres (4 euros/hab./an) ainsi que sur d'autres acteurs comme la région, à l'origine du projet.
 

Contact(s)

Syndicat intercommunal à vocation unique de Loire-en-Scène

11 rue du Pont Levis
44521 Oudon
02 40 83 60 00
loire-scene@wanadoo.fr
Nom de la commune la plus peuplée : Oudon (3355 hab.)

Jean-Pierre Branchereau

Président

Anne-Gaëlle Codet

Directrice
Haut de page