L'Ouest Cornouaille développe sa filière de tourisme durable

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Finistère

Portée par quatre communautés de communes, l'agence Ouest Cornouaille développement a mis en place avec le soutien des professionnels, une filière touristique intégrant la notion de développement durable. Depuis 2008, elle propose une offre d'hébergements respectueux de l'environnement et des activités d'écotourisme, et organise des actions de sensibilisation réunies sous la bannière "tourisme durable".

Intervenant depuis sa création en 1986 sur le territoire de quatre communautés de communes du Finistère, Haut Pays Bigouden, Pays Bigouden sud, Cap Sizun et Pays de Douarnenez, l'agence Ouest Cornouaille développement (AOCD) assure une mission générale de développement, notamment dans le domaine du tourisme, à travers la gestion des contrats de Pays touristiques et des programmes Leader (Leader II, puis Leader+). Au fil du temps, et en qualité de "Pays d'accueil touristique de Bretagne", l’agence est confrontée à une demande croissante des prestataires (gîtes, chambres d'hôte, gîtes d'étape…) souhaitant s’orienter vers une offre plus respectueuse de l'environnement. Choisissant de proposer un accompagnement à cette démarche, elle crée en 2008 la filière tourisme durable. "Sur ce marché de l’écohébergement et de l’écotourisme en pleine effervescence, les professionnels manquaient d'expertise et souffraient d’un déficit d'information, observe Christiane Le Gall, chargée de mission tourisme à l'AOCD. Nous avons voulu les aider à s’orienter vers des prestations conciliant les aspects économiques, sociaux, sociétaux, culturels et environnementaux."

Un diagnostic réalisé par l'AOCD


La filière tourisme durable couvre une offre d'hébergements écorénovés et/ou écolabellisés "La clé verte", "Chouette nature" ou encore "Écogîte ", ainsi que diverses activités d’écotourisme. Pour l’intégrer, les projets doivent répondre à une démarche globale en faveur du développement durable. Chaque prestation fait l'objet d'un diagnostic réalisé par l'AOCD sur la base de plusieurs critères. L'écohébergement, par exemple, doit prendre en compte certains aspects fondamentaux : écologie du bâti, intervention d’artisans locaux (circuits courts), recherche de performance énergétique et appel aux énergies renouvelables, utilisation de produits d’entretien naturels, ou encore politique d'accessibilité en faveur des personnes à mobilité réduite. L'écotourisme regroupe des activités de découverte à faible empreinte écologique ou à effet nul sur l'environnement : visites à thèmes, randonnées accompagnées, ateliers pédagogiques, mais également des événements intégrant la thématique du développement durable. Certains festivals s'engagent par exemple à utiliser des gobelets et des assiettes recyclables, d'autres sensibilisent le public aux questions du réchauffement climatique et de ses conséquences sur le risque de montée des eaux, ou encore aux déplacements doux ou à l’éolien.

Des critères clairement définis


L'agence propose, en téléchargement sur son site Internet, des fiches modélisées pour chaque partenaire, qui restituent les principales caractéristiques de l'offre. "Aujourd'hui, une quarantaine de prestataires sont référencés, contre huit en 2007. Les demandes augmentent et l'Ouest Cornouaille dispose désormais d'une offre touristique conséquente, insolite, innovante, respectueuse de l'environnement et en adéquation avec les attentes et les préoccupations actuelles du public", estime la chargée de mission tourisme.

Pascal Clouet/ PCA pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Agence Ouest Cornouaille Développement

Rond-point de Kermaria- BP 52041
29122 Pont-l'Abbé

Christiane Le Gall

chargée de mission tourisme

Pierre Plouzennec

président, maire de Plozévet
Haut de page