Mobilisation pour la sauvegarde des vergers alsaciens

Publié le
dans

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

Bas-Rhin

Références majeures du patrimoine naturel alsacien, les vergers de hautes tiges sont menacés. Afin d'enrayer leur déclin, la région et le conseil général du Bas-Rhin ont initié le dispositif "vergers solidaires". La communauté de communes Sauer-Pechebronn a participé à cette opération pilote de 2007 à 2010, l'engagement des élus et des associations locales a permis de la pérenniser.

En ceinture verte autour des villages, à l'arrière des maisons, entre deux parcelles cultivées... les vergers de hautes tiges sont des repères dans le paysage alsacien. Ce sont également des marqueurs culturels, comme le rappelle la communauté de communes Sauer-Pechebronn (24 communes, 17.700 habitants) sur son site internet : "Qui n'a jamais vu un oncle presser du jus de pommes ou distiller sa mirabelle, une grand-mère nous préparer des confitures de mirabelles ou un voisin nous offrir "a quatschekueche"... ?" Ce patrimoine est mis en danger par l'urbanisation, l'agriculture intensive et le manque d'entretien. La plupart du temps les arbres appartiennent à des particuliers, et ce sont eux qu'il faut sensibiliser à leur protection.

Animation, valorisation, insertion trois volets pour l'action

De juin 2077 à juin 2010 une opération, appelée "vergers solidaires", a été conduite dans la vallée de Sauer. Financé par la région Alsace (33.299 euros), le conseil général du Bas-Rhin (23.706 euros) et la communauté de communes (30.000 euros), le dispositif a fortement mobilisé tous les acteurs locaux.
Un comité de pilotage du projet a réuni les élus, les associations locales d'arboriculteurs, les représentants du parc naturel régional des Vosges du Nord et bien sûr les financeurs. Ensemble, ils ont décidé de structurer leur action en trois volets. D'abord l'animation, qui englobe la formation et la sensibilisation du grand public et des scolaires. L'intervention auprès des enfants a requis l'intervention d'un centre d'initiation à la nature et à l'environnement (CINE). Ensuite, la préservation de l'existant (taille de 419 arbres) et la plantation de 2.229 nouveaux sujets. Une subvention de 50% était attribuée aux particuliers pour la plantation d'arbres de hautes tiges. Parallèlement était encouragée la valorisation des fruits sous forme de jus, un volet très important pour motiver les arboriculteurs amateurs. A cet effet, la communauté de communes, en collaboration avec une association locale, a créé une gamme d'étiquettes, estampillées "Vallée de la Sauer" afin de souligner l’origine de ces produits du terroir. Enfin, le troisième volet qui concerne la dimension "'solidarité", a consisté à faire intervenir une structure d’insertion pour broyer les déchets de taille. Ces broyas ont ensuite été utilisés pour le "paillage" des espaces verts des communes.

Pour toucher le grand public, l’échelon communal est indispensable

Pour Frédérique Weber, chargée de mission Environnement/développement local à la communauté de communes, c'est l'implication des élus locaux et des associations qui a permis au dispositif de bien fonctionner et de perdurer au-delà des trois premières années : "Le comité de pilotage Vergers est devenu un lieu de discussions incontournable qui continue à se réunir deux fois par an. Les associations multiplient les initiatives sur le terrain et elles sont relayées par les élus des 24 communes de la communauté. Pour toucher le grand public, l’échelon communal est indispensable."

En 2011, des rencontres scolaires transfrontalières sont organisées sur cette thématique avec des écoles allemandes. Une opération "Papotons pommes", co-organisée avec les associations d'arboriculteurs, propose des expositions de fruits, des ventes de jus, des initiations à la taille et des visites de vergers. La communauté de communes s'occupe pour sa part de communiquer sur toutes ces initiatives.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes Sauer-Pechebronn

Nombre d'habitants :

18000

Nombre de communes :

24
1 rue de l'Obermatt
67360 Durrenbach
info@sauer-pechelbronn.fr

Joseph Goetz

vice-président chargé de l'environnement

Frédérique Weber

chargée de mission Environnement/développement local
Haut de page