Nouvelles consignes sanitaires pour les modes d'accueil de la petite enfance

Alors que l'Assemblée vient d'adopter, en lecture définitive, le projet de loi prorogeant jusqu'au 1er juin l'état d'urgence sanitaire (voir notre article de ce jour), le ministère des Solidarités et de la Santé actualise les recommandations nationales relatives aux modes d'accueil des enfants de 0 à 3 ans et aux services de soutien à la parentalité, en soulignant que "l'instabilité de la situation sanitaire appelle à une vigilance continue pour limiter la circulation du virus et maintenir ce dernier sous contrôle". La précédente adaptation des recommandations remontait à l'instauration du nouvel état d'urgence sanitaire le 17 octobre 2020 (voir notre article du 21 octobre 2020).

Plusieurs recommandations sont modifiées, certaines de portée générale et d'autres plus spécifiques aux établissements d'accueil du jeune enfant (Eaje). Ainsi, pour les professionnels des modes d'accueil du jeune enfant, l'usage de masques grand public de catégorie 2 et de masques "faits maison" est désormais déconseillé. Par ailleurs, et en l'état actuel, le port du masque grand public de catégorie 1 reste obligatoire en présence d'enfants dans les Eaje, les maisons d'assistants maternels (MAM), les relais d'assistants maternels (RAM) et les lieux d'accueil enfants-parents. Une dérogation au port systématique est toutefois possible "lors de contacts avec des enfants stressés et angoissés par le port de masque par les adultes ou présentant des troubles du comportement, des difficultés relationnelles ou un handicap". En outre, cette obligation, très perturbante pour les plus petits qui ont besoin d'une communication visuelle, est en partie atténuée par la possibilité d'utiliser des masques transparents, à condition qu'ils respectent les normes de l'Afnor (voir nos articles du 7 septembre et du 18 novembre 2020). Enfin, le port d'un masque grand public de catégorie 1 demeure non-obligatoire pour toute assistante maternelle lorsqu'elle est seule en présence des enfants.

Autre recommandation nouvelle : maintenir une distance de 2 mètres entre adultes en l'absence de port de masque, en particulier dans les salles de pause ou de déjeuner entre professionnels. Un ratio de 8 m2 par personne adulte est par ailleurs recommandé, de même que le fait de favoriser le respect d'une distance de 2 mètres entre parents à l'entrée du mode d'accueil (si le port du masque n'y est pas obligatoire). Il est également recommandé d'augmenter la fréquence de renouvellement de l'air dans tous les modes d'accueil : toutes les heures pour les pièces d'accueil et au moins 15 minutes le matin avant l'arrivée des enfants, au moment du déjeuner et le soir pendant le nettoyage des locaux.

Enfin, l'accueil de tous les enfants d'un même groupe est à présent suspendu dès le premier cas confirmé de Covid-19, afin de prévenir la diffusion des variants. L'activité de tous les professionnels ayant eu un contact à risque avec l'enfant Covid+ est également suspendue. Et dès le premier cas suspecté ou confirmé de variant, la fermeture de l'ensemble de la structure peut désormais être décidée.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle