Une réalisation Banque des Territoires

Parkings végétalisés : renforcer la place de la nature en ville à Belfort (90)

Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, la Ville de Belfort a engagé, dès 2020, une réflexion sur la végétalisation de son centre-ville, visant à la fois à créer une ambiance favorable aux mobilités actives, à mettre en valeur les espaces et monuments emblématiques de la ville et améliorer la qualité de vie. Dans ce cadre, elle a souhaité lancer les premières actions, à travers la végétalisation de quatre parkings phares du centre-ville. 

En bref

Frise chronologique

Chiffres clés

Parking “les Trois Chênes" (surface et coût estimé des travaux)
21982 m² / 1500000 €
Parking “Albert Charles Meyer” (surface et coût estimé des travaux)
23571 m² / 690000 €
Parking “Le Phare” (surface et coût estimé des travaux)
6493 m² / 630000 €

A retenir

Un accompagnement à la mise en œuvre de projets de végétalisation des parkings

Des propositions d’aménagement tenant compte de la trame urbaine et écologique, des usages et des contraintes techniques et règlementaires

Montage du projet

  • Appui en ingénierie (SGREEN+) : 19 650 € HT

Zoom

Parking végétalisé : identification de quatre parkings 

Dans la foulée de sa réflexion stratégique sur la végétalisation du cœur de ville, la ville de Belfort a identifié quatre parkings : le parking des Trois Chênes, le Parking Albert Charles Meyer, le parking « Le Phare » et le parking « Arsenal ».

Ces quatre parkings ont pour point commun de présenter des espaces de stationnement dont le revêtement est imperméable et dépourvu de fonctionnalités environnementales : ce revêtement empêche le ruissellement de l’eau à la parcelle et contribue à la conservation de la chaleur en été

Dès lors, la désimperméabilisation des sols des espaces de stationnement au profit de matériaux perméables vise à répondre à plusieurs défis parmi lesquels :
-    doter l’espace de fonctionnalités environnementales et paysagères et lutter contre le phénomène de l’îlot de chaleur urbain ; 
-    conforter la trame verte urbaine et améliorer le confort thermique de l’espace en créant des petites zones de végétation ; 
-    anticiper et améliorer le traitement des eaux pluviales

Une concertation et étude pré-opérationnelle en amont de l’intervention de végétalisation 

Pour mettre en œuvre ces projets, la ville a bénéficié d’un appui pré-opérationnel dans le cadre de la démarche SGREEN +

Ainsi, chaque site a fait l’objet de la réalisation d’un diagnostic, portant sur l’insertion du projet dans la trame urbaine, paysagère, écologique, sur l’analyse des usages ou encore sur les différentes contraintes (techniques, architecturales, paysagères…), appuyée notamment sur des entretiens avec les services de la ville et des visites sur place. 

Dans un second temps, chaque site a fait l’objet de propositions en matière de programmation et un scénario d’intervention a été élaboré, ainsi qu’un pré-chiffrage de celui-ci. Ce travail s’est notamment appuyé sur la réalisation d’un atelier, réunissant les services de la ville et qui a permis d’échanger sur les scénarios d’aménagement paysagers. 

Enfin, le chiffrage des projets a été formalisé en fonction des scénarios retenus, parallèlement à l’identification des sources de financement mobilisables. 
 

Les acteurs

Une réalisation de la Direction Régionale de Bourgogne-Franche-Comté

Contacter votre direction régionale

Avec le soutien de l'Union européenne à travers la plateforme européenne de conseil en investissement

BEI - EIA - UE
© BEI - EIA - UE