Plan d'accessibilité : une intercommunalité et ses communes travaillent ensemble (34)

Publié le
dans

Aménagement et foncier

Logement

Environnement

Hérault

L’obligation de lancer un plan d’accessibilité de la voirie et des espaces publics (Pave) dans chaque commune se heurte souvent à un manque d’information et de formation. L’intercommunalité peut être d’une aide précieuse. Exemple avec la communauté de communes Canal-Lirou dans l’Hérault.

Lorsqu’en 2009, le président de la communauté de communes Canal-Lirou (8 communes, 10.149 habitants) lance la démarche du Pave, de nombreuses communes membres de l’intercommunalité avaient déjà émis le souhait de se mettre en conformité avec la loi de 2005 qui oblige chaque commune à se doter d’un tel plan. Son but : créer des itinéraires sécurisés et adaptés aux besoins de mobilité de tous les habitants, valides et handicapés. La communauté de communes porte donc l’étude de mise en accessibilité en se faisant assister par un cabinet conseil. "Nous avons proposé une étude sur les mobilités douces - intra et intercommunales - intégrant des aménagements accessibles à tous, ainsi qu’un diagnostic de l’ensemble des voiries", explique Sarah Faure, du cabinet de conseils. Les services techniques concernés de la communauté et des communes ont apporté toute leur expertise et se sont fortement impliqués pour le bon déroulement de la mission.

Des commissions d’accessibilité sont mises en place à deux niveaux

A l’échelon de chacune des huit communes, une commission communale est chargée du copilotage de l’étude et de la mobilisation des habitants. Ces commissions, qui se réunissent au moins une fois par mois pour des points d’étapes, rassemblent les élus, les associations représentatives des personnes handicapées, des parents d’élèves, des commerçants et des seniors ainsi que les services de l’Etat et du conseil général. Par ailleurs, à l’échelon intercommunal, une commission organise la concertation mutualisée. Une fois les prévisions de travaux décidées et hiérarchisées par les commissions communales, les aménagements à entreprendre au niveau communautaire sont plus facilement identifiés. Cette démarche mutualisée est basée sur la mobilisation des élus et des habitants à l’échelon communal. La première étape a démarré par un audit technique de la voirie et des espaces publics, réalisé dans chaque commune, puis complété par une approche impliquant la population.

Dans chaque commune : "Journée Gulliver" et restitution à la commission d’accessibilité

Dans quatre communes (les plus peuplées), les habitants - y compris les plus jeunes fréquentant l’école primaire - étaient invités à participer à des "Journées Gulliver" : des cartes cadastrales géantes à l’échelle 1/500e étaient déployées devant eux, et leurs remarques sur l’accessibilité de la voirie et des espaces publics étaient inscrites à la manière de tags. Les personnes handicapées dans l’impossibilité de se déplacer ont reçu des questionnaires anonymes qui leur permettaient de donner leur appréciation de l’accessibilité dans leur commune. Cette opération a permis d’établir un diagnostic partagé par l’ensemble des habitants qui sont souvent les meilleurs experts de leur territoire. La restitution de ces diagnostics a eu lieu dans les commissions communales, au sein desquelles les associations représentatives des personnes handicapées ont, par exemple, apporté des solutions techniques efficaces et adaptées aux contraintes locales.

Un Pave s’inscrit dans la durée

Le coût  du cabinet conseil pour l’ensemble de sa prestation représente 3,5 euros par habitant. La communauté de communes prévoit l’ouverture d’un programme d’investissement qui viendra en aide aux communes pour la mise en accessibilité de leur territoire. "Au regard du coût que représentent les travaux de voirie pour les budgets des municipalités et de l’intercommunalité, la mise en accessibilité est un travail de longue haleine qui nécessite une programmation sur plusieurs mandats", conclut Jean-Noël Badenas, président de la communauté de communes Canal-Lirou.

Victor Rainaldi pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de Communes Canal-Lirou

Nombre d'habitants :

10149

Nombre de communes :

8

1 allée du Languedoc,
34620 Puisserguier

Jean Noël Badenas

Président

Jean Claude Lechat

Elu référent Handicap

Christine Murgia

Directrice
Haut de page