Protocole sanitaire de rentrée à l'école : objectif vaccination

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé mercredi 28 juillet 2021 Jean-Michel Blanquer sur France info, précisant que les classes d'écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Ces annonces du ministre de l'Education ont été faites alors que le protocole sanitaire pour l'année scolaire 2021-2022 vient d'être publié sur le site du ministère de l'Education. Il met en place quatre niveaux d'organisation différents qui pourront se décliner dès le 2 septembre 2021, à l'échelle nationale ou territoriale (département, académie, région), sur la base d'une analyse régulière de la situation épidémique.
Le niveau 1 (vert) correspond à l'accueil de tous les élèves au sein des établissements avec maintien des activités physiques et sportives en intérieur et en extérieur.
Le niveau 2 (jaune) correspond à l'accueil de tous les élèves au sein des établissements avec maintien des activités physiques et sportives à l’extérieur, et à l'intérieur lorsque c'est nécessaire (intempéries, disponibilité des installations, etc.) avec une distanciation de deux mètres.
Le niveau 3 (orange) correspond à un accueil hybride au lycée lorsque la configuration de l’établissement le nécessite, avec maintien des activités physiques et sportives à l’extérieur, et à l'intérieur lorsque c'est nécessaire (intempéries, disponibilité des installations, etc.) avec une distanciation de deux mètres.
Le niveau 4 (rouge) correspond à un accueil hybride systématique au lycée et pour les élèves de 4e et de 3e au collège avec une limitation des effectifs à 50%, avec maintien des activités physiques et sportives à l’extérieur sous condition d'une distanciation de deux mètres et interdiction en intérieur.

Plus généralement, les règles concernant le port du masque, le brassage des élèves dans les locaux et les espaces extérieurs, la distanciation physique, la désinfection et le nettoyage des locaux, et l'organisation de la cantine varieront également selon le niveau retenu.
Le protocole prévoit enfin la fermeture d'une classe durant sept jours pour un cas de contamination à l'école primaire. Dans le secondaire, dès la première contamination, les élèves non vaccinés seront "évincés" et suivront un enseignement à distance tandis que les élèves vaccinés seront accueillis en classe.

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a par ailleurs indiqué, sur France info le 28 juillet, qu'il n'y aurait pas pour l'instant d'obligation vaccinale pour les enseignants et que "6.000 à 7.000 centres de vaccination" seraient déployés dès la rentrée "dedans ou à côté" des établissements scolaires.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle