Quartiers Politique de la Ville : dynamiser et réduire les fractures territoriales, sociales et économiques

Le rôle de l’état, des opérateurs et écosystème de partenaires

Le rôle de l’État et des opérateurs dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville

Impulsée et animée par le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la politique de la ville est mise en œuvre par plusieurs agences nationales. Elles interviennent dans la coordination des différents dispositifs et contribuent au financement des opérations de la politique de la ville, aux côtés des partenaires.

  • L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU)
    Acteur central de la politique de la ville, l’ANRU pilote notamment le Nouveau programme de renouvellement urbain. Outre son soutien sur les opérations du NPNRU via la Banque des Territoires, la Caisse des Dépôts apporte une participation financière au fonctionnement de l’ANRU.
  • L’Agence nationale de l’habitat (ANAH)
    Sur le volet de l’habitat privé de la politique de la ville, l’ANAH pilote le Plan Initiative Copropriétés.
  • L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)
    Créée en 2020, l’ANCT intervient en particulier sur les questions de politique de la ville liées au développement économique, comme le programme Quartiers Productifs, et au soutien à la vie associative.

Un contexte politique favorable

Une série de mesures destinées aux quartiers de la politique de la ville ont été annoncées par le gouvernement en janvier 2021, dans le cadre du Comité interministériel des villes.

Un écosystème de partenaires pour les QPV

Alliée historique de l’État pour le déploiement de la politique de la ville, la Banque des Territoires collabore également bailleurs sociaux… et tous les autres acteurs impliqués dans le soutien et le financement des QPV. Parmi eux :

La Banque des Territoires intervient depuis de nombreuses années sur le bâti et l’aménagement urbain des QPV, à travers le financement de logements sociaux. Elle soutient et finance également des logements dans le parc privé et des équipements publics.

En appui à la politique de la ville et en écho à ses priorités stratégiques, la Banque des Territoires s’engage plus globalement en faveur de l’attractivité économique et le développement durable des territoires les plus défavorisés. À travers des investissements directs ou des accompagnements en ingénierie, elle soutient le développement de nouveaux services destinés aux habitants et aux entreprises installées dans les quartiers prioritaires.

Découvrir les solutions de la Banque des Territoires