Alpes-de-Haute-Provence

Rallye pour l'emploi : un coup de pouce pragmatique et efficace

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Chaque année, en octobre, une soixantaine de demandeurs d'emploi du Gapençais démarchent des entreprises de Gap et des huit communautés de communes qui composent le Pays Gapençais. Cette initiative "collective et solidaire" baptisée Rallye pour l'emploi n'est pas une fin en soi.

La 5e édition du Rallye pour l'emploi dans le Pays Gapençais a eu lieu le 16 octobre 2008. Portée par le plan local pour l'insertion et l'emploi (Plie) intercommunal du Gapençais (1) présidé par Pascal Lissy, adjoint au maire de Gap, cette initiative est devenue un rendez-vous régulier car les résultats sont au rendez-vous. Le concept est calqué sur le Markethon : des demandeurs d'emploi vont eux-mêmes démarcher des entreprises et cherchent à ramener des offres d'emplois. Celles-ci sont mises ensuite dans un pot commun.  Mais si "le recueil des offres d'emploi et le placement est un des aspects importants, la dimension des politiques territoriales pour l'emploi est au cœur de ce dispositif", insiste Pascal Lissy, président du comité de pilotage du Plie.

Montrer que les entreprises sont accessibles

Si le Plie a monté cette action et l'a reconduite, c'est pour valoriser l'investissement en amont et en aval des demandeurs d'emploi eux-mêmes. "La mission du Plie est de faciliter l'accès à l'emploi durable de personnes en difficulté économiques et sociales. Cet exercice permet de mobiliser les demandeurs d'emploi dans une méthode de recherche qui doit, ensuite, leur ouvrir des perspectives", explique Vincent Ravalli, chargé de mission Plie sur les relations entreprises. Et cela grâce à la dynamique de groupe (une motivation pour oser), aux contacts créés qui permettent d'élargir son réseau et à d'autres méthodes de recherche d'emploi que l'envoi de CV. Le Rallye repose sur le covoiturage, afin que les demandeurs d'emploi s'organisent eux-mêmes et puissent éventuellement reproduire l'opération à plus petite échelle.

500 entreprises démarchées

La présélection des participants s'effectue en partenariat avec la mission locale, l'ANPE, le conseil général, la maison de l'emploi départementale, les chantiers d'insertion, l'Afpa, la maison des services aux publics du Buech, les communautés de communes et la commune de Gap. "Nous prescrivons des personnes pour qui cette action doit permettre de débloquer des freins", précise Vincent Ravalli. Un groupe de travail composé des chargés de relation entreprise ou développement économique des EPCI, de la mission locale, de l'Union pour l'entreprise du 05, de l'Adecco et de la maison de l'entreprise des Pays du Buech a ciblé les entreprises sollicitées en amont. "Nous en avons contacté 500 en 2008, en prenant soin de toucher tous les secteurs d'activité et de coller à la réalité du marché local de l'emploi car l'implication des entreprises est déterminante", souligne Pascal Lissy. Au passage, les acteurs de l'insertion se font connaître, fidélisent leur réseau d'entreprises et nourrissent leurs connaissances des besoins locaux.

Porte-à-porte

Le jour J, soixante-dix personnes en recherche d'emploi, réparties en groupes de trois, sont allées à la rencontre de chefs d'entreprise. Chaque groupe avait un planning de cinq rendez-vous. Le groupe ayant tout loisir, entre deux rendez-vous, d'aller prospecter d'autres entreprises... A chaque rendez-vous, il s'agit de recueillir des informations sur l'entreprise et les opportunités d'emploi qu'elle peut offrir, à plus ou moins long terme. "Le groupe dispose d'une fiche à remplir pour les guider dans leur entretien, mais ils sont autonomes", ajoute Vincent Ravalli.
Quelques jours plus tard, les groupes sont réunis dans les locaux de l'Afpa de Gap. Cette journée est consacrée à l'exploitation des informations et offres collectées (validées auprès des entreprises entretemps) mais surtout à la poursuite du processus de recherche d'emploi pour les participants qui, tout au long de la journée, pourront en savoir plus sur un secteur d'activité, des formations, rédiger une lettre de motivation, faire des simulations d'entretien d'embauche...
Lancé au départ sur Gap et quatre communautés de communes, le Rallye s'est élargi à quatre autres communautés (2). 155 entreprises avaient été visitées lors de l'édition 2006 (le Rallye se déroule tous les deux ans). Sur les quarante-six participants, trente-trois étaient en emploi ou en formation six mois après. "Ce ne sont pas forcément des emplois directement liés aux prospections faites pendant le rallye, mais une chose est certaine, les participants ont fait un bond en avant qui les a aidés dans leurs recherches. Ces résultats militent à la faveur de la défense de ces dispositifs dans le contexte de la dégradation économique", conclut Pascal Lissy.

Emmanuelle Stroesser, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis
 
(1) Le Plie intercommunal Gapençais couvre le territoire du Pays Gapençais : la ville de Gap, les huit communautés de communes de Tallard-Barcillonnette, de la Vallée de l'Avance, des Deux Buëch, du Champsaur, du Haut-Champsaur, du Valgaudemar, du Pays de Serre-Ponçon et du Dévoluy.

(2) Ce projet est également soutenu par l'Etat, le conseil régional Paca, le conseil général, le Pays Gapençais et s'inscrit dans le programme opérationnel national du Fonds social européen 2007-2013.

Contact(s)

PLIE Intercommunal Gapençais

3 rue Colonel Roux- BP 92
05000 Gap
04 92 53 24 37
Nombre d'habitants : 65000
Nombre de communes : 76

Vincent Ravalli

Chargé de mission
vincent.ravalli@ville-gap.fr
Haut de page