Meurthe-et-Moselle

Relais Lorraine : une Scic pour créer de l'emploi grâce à un centre de tri textile (54)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

La communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois a créé un centre de tri de vêtements collectés. Elle est actionnaire de la Scic Le Relais Lorraine, qui opère dans un bâtiment construit par l’intercommunalité. L’activité fonctionne depuis février 2015. Avec déjà 33 emplois dont 29 en contrat d’insertion et des perspectives de développement pour 2017.

En 2009, les élus de la communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud Toulois (Meurthe-et-Moselle, 39 communes et 11.500 habitants) étudient la mise en œuvre d’un projet de valorisation innovante de déchets ultimes avec différents acteurs économiques de la collecte de textiles usagés. Ils prennent contact avec Relais France, réseau d’entreprises pour l’insertion et premier opérateur de la filière de valorisation textile au niveau national.
Au fil des discussions, la collectivité réalise que toute la matière textile collectée est systématiquement expédiée et traitée hors de la région. Or sur ce territoire, qui a subi de lourdes difficultés industrielles pendant la dernière décennie, les élus veulent favoriser des emplois pour une main-d'œuvre peu qualifiée. "La communauté de communes ayant des terrains disponibles, nous avons convenu avec Relais France de construire un centre de tri sur l’une des communes", explique le vice-président de la communauté de communes, Jean-Pierre Arfeuil.

Une Scic avec la collectivité et les salariés au capital

Un protocole est signé fin 2011 : le Pays de Colombey et du Sud Toulois s’engage à prendre en charge la construction du bâtiment de 4.300 m2 et de le louer à une Scic dont elle sera actionnaire avec le Relais France. L’opérateur y est majoritaire à côté d’autres structures d’insertion et, progressivement, les salariés à hauteur de 30%.
En 2013, la Scic le Relais Lorraine est créée et l’activité de collecte est lancée dès la mise en service du bâtiment en 2014. Dans la foulée, l’activité de tri et d’insertion devient opérationnelle début février 2015, avec 33 emplois dont 29 en contrat d’insertion avec le soutien de l’État. Dès la première année 3.700 tonnes de déchets textiles ont été collectés sur la région Lorraine et en Haute-Marne.

Investissement pour soutenir l’emploi local

"Ce projet répond parfaitement à nos attentes, parce que le recrutement est local et que les emplois ne peuvent être délocalisés, insiste l’élu. C’est pourquoi, tout en décidant une participation de la collectivité au capital de la Scic réduite à 10%, nous avons en revanche largement investi dans le budget d’investissement qui s’élève à 2,9 millions d’euros : par des emprunts (1,37 million d’emprunt, soit 47%) et des fonds propres (550.000 euros de loyers sur 3 ans), en plus des aides de l’État, du département et de la région (environ 1 million d’euros)."

La Scic prévoit d’atteindre 45 salariés en 2017 grâce à un réseau de boutiques de fripes. Soit sept ans après le démarrage du projet qui conforte un projet de recherche et développement en faveur d’une nouvelle génération de matériau soutenu par l’EPCI : Recytex.

Michel Léon, Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Communauté de communes du Pays de Colombey et du Sud-Toulois

6 impasse de la Colombe - BP 12
54170 Colombey-les-Belles
03 83 52 08 16
03 83 52 85 25
contact@pays-colombey-sudtoulois.fr
Nombre d'habitants : 11500
Nombre de communes : 39
Nom de la commune la plus peuplée : Colombey-les-Belles (1200 hab.)

Jean-Pierre Arfeuil

Vice-président au développement économique et au tourisme

Edouard Petitdemange

Chargé de mission
e-petitdemange@pays-colombey-sudtoulois.fr
Haut de page