Rocade de Marseille

Publié le
dans

Transport mobilité durable

Marseille

La rocade L2 de Marseille est une autoroute urbaine contournant le centre de Marseille par le Nord-Est. Longue de 9,7 kilomètres, elle assure une continuité de circulation entre les autoroutes A7 au Nord et A50 à l’Est. Son ouverture, complète depuis le 23 octobre 2018, a permis de désengorger le centre-ville d’au moins 80 000 véhicules par jour.

589 M€
Montant du projet 

29 M€, dont 10 M€ pour la Caisse des Dépôts
Investissement en fonds propres

35%
Prise de participation CDC 

ZOOM SUR LE PROJET

En octobre 2013, après plusieurs années d’études et de concertation, le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie a signé un contrat de partenariat avec la Société de la Rocade L2, pour le financement, la conception, la construction et la maintenance d’une section autoroutière sans péage de 9,7 km divisée en deux sections (Est et Nord).

La Société de la Rocade L2 de Marseille a été créée spécialement pour la réalisation du projet par le groupement d’industriels et d’investisseurs financiers désigné lauréat du contrat de partenariat avec l’Etat. Ce groupement rassemble des entités de Bouygues Travaux Publics, Colas Méditerranée, Spie Batignolles et Egis, aux côtés de la CDC et du fonds Méridiam. Egis, filiale de la CDC, assure l’ingénierie technique pour le compte du groupement.

La section Est de la rocade L2 est entrée en service le 29 novembre 2016, soit 3 ans après la signature du contrat, et la section Nord le 23 octobre 2018.

Montage juridique et financer

  • Contrat de partenariat conclu pour 30 ans entre l’Etat (représenté par le MEDDE) et la Société de la Rocade L2 (SRL2)
  • Dans le cadre de ce contrat, la SRL2 supporte les risques de financement des travaux, de conception, de réalisation, d’entretien et de maintenance de la route. En contrepartie, l’Etat verse à la SRL2 un loyer semestriel fondé sur le taux de disponibilité de l’infrastructure. L’Etat a choisi de conserver l’exploitation quotidienne de la route au sein de sa Direction Interrégionale des Routes de Méditerranée (DIRMED).
  • Le capital de la SRL2 est détenu par CDC Infrastructure (35%), Meridiam (35%), Bouygues Travaux Publics (13,8%), Spie Batignolles (7,5%), Colas Midi-Méditerranée (3,7%), Egis (5%).
Haut de page