Sur le Grand Site des Deux Caps, chantiers d'insertion et clause d'insertion sociale vont très bien ensemble (62)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Pas-de-Calais

En 2011, le conseil général du Pas-de-Calais a saisi l’occasion de l’attribution du label Grand Site de France sur les deux caps Blanc-Nez et Gris-Nez pour mettre en place des mesures en faveur de l’insertion sur ce territoire de la côte d’Opale. Les trois chantiers d’insertion qu’il a confiés à sa mission Site des Deux Caps atteignent un taux de réinsertion proche de 45%.

"L’insertion était inscrite dans notre démarche menant au label Grand Site de France, et c’est très naturellement que le champ d’insertion professionnelle s’est imposé à nous qui en avons la compétence avec le RSA, explique Hervé Poher, vice-président du conseil général. Un grand site, c’est de l’aménagement du territoire, mis en œuvre grâce à des grands marchés attribués à des entreprises de travaux publics. C’est aussi une ambiance, qui se construit par petites touches, aisément assurées par des chantiers d’insertion." Sur ces espaces sensibles, le panel d’activités pour des interventions légères et régulières est vaste : espaces naturels, parkings, chemins de randonnée, sentiers de marche nordique…

Deux démarches volontaristes en articulation

Le conseil général qui a voulu une démarche volontariste, prend dès 2011 deux mesures en faveur de l’insertion, en articulation l’une avec l’autre. D’une part, il met en place trois ateliers chantiers d’insertion (ACI), dont le pilotage est confié à sa mission Site des Deux Caps. A l’issue d’un appel à projets, la gestion de ces chantiers est confiée pour une durée de trois ans à trois associations différentes (lire encadré).
D’autre part, il impose une clause d’insertion sociale aux entreprises intervenant par marchés publics sur le Grand Site. Ce qui permet de réserver des quotas d’heures susceptibles de servir ultérieurement de passerelles pour les salariés en insertion.

Un encadrant technique à plein temps et des réunions de chantiers hebdomadaires

Les chantiers d’insertion ont commencé leurs travaux en avril 2011 et se sont déroulés jusqu’en décembre 2014. Chacun avec un effectif de huit postes en contrat unique d’insertion, à raison de 26 heures par semaine sur 6 mois renouvelables deux fois.
Sur cette période de trois ans, 81 personnes au total ont ainsi participé aux chantiers. Toutes ces personnes en difficulté, bénéficiaires du RSA et/ou jeunes demandeurs d’emploi, ont pu bénéficier d’une démarche individuelle et régulière d’accompagnement socioprofessionnel.

Chaque atelier était piloté par un encadrant technique à temps plein pour assurer la coordination des travaux, tandis que la mission Site des Deux Caps organisait une réunion de chantier hebdomadaire pour chacun avec la présence d’un représentant du service local d’allocation insertion, du conseil général, de la structure gestionnaire des espaces naturels sensibles, Eden 62.

Pour chaque session, l’une des priorités était de mettre en place une bonne alternance entre mise en situation de travail et temps de formation afin d’obtenir une montée en qualification professionnelle. Et cela en lien avec les organismes compétents en matière de formation et les entreprises.

Interventions en espaces naturels sensibles et fort taux de réinsertion

Le budget des trois chantiers atteint près de 890.000 euros pour trois ans. Les fonds ont été obtenus auprès des instances européennes, FSE pour le fonctionnement, Feder pour la partie investissement, matériel et accompagnement.

Les équipes des chantiers ont mené des interventions liées à la restauration des milieux naturels ou au réaménagement de chemins. Avec une particularité : une partie des interventions se sont déroulées sur les 25 kilomètres de terrains du Conservatoire du littoral en espaces naturels sensibles gérés par le syndicat mixte Eden 62

Au programme des travaux : débroussaillage, tonte et entretien de 40 km de sentiers, réfection d’emmarchements, entretien des murets, ratissage, coupe, broyage, dépose et repose de 25 km de clôtures, 2.000 plantations, nettoyage des plages et des parkings, fermeture d’une vingtaine de bunkers.

Le bilan de ces trois ateliers est positif puisque le taux de réinsertion, approche les 45%. Deux personnes ont signé un CDI, 12 un CDD, tandis que trois autres se sont lancées dans la création d’entreprise.

Repérer les travaux pouvant alimenter l’activité des chantiers d’insertion

"Toutes les interventions ont été proposées par les services ducConseil général, ajoute l’élu. Je ne donnerai qu’un conseil : avoir recensés à l’avance suffisamment de travaux adaptés à des chantiers d’insertion pour éviter des actions occasionnelles !"

Quant au syndicat mixte Eden 62, structure gestionnaire des espaces naturels sensibles, il considère qu’il lui aurait fallu dix ans pour réaliser les travaux, qui ont été bouclés par les trois chantiers en trois ans.

Territoire du Grand Site
Situé sur la côte d'Opale, le Grand Site de France couvre 10.000 hectares, dont 5.000 de site classé, sur 8 communes. Il doit son nom aux deux ensembles de falaises du cap Gris-Nez et cap Blanc-Nez.
Fréquentation : 1,5 million de personnes.
Opération Grand Site sur 8 communes : Wimereux, Ambleteuse, Audresselles , Audinghen, Tardinghen, Wissant, Escalles, Sangatte-Blériot.

Pilotages des ateliers chantiers d’insertion
Les associations qui ont piloté les trois chantiers sont :
- Rivages propres
- Association pour l’amélioration de l’environnement et du paysage (AAEPM) 
- Association environnement solidarité (AES)

Michel Léon, Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Grand Site de France des Deux Caps Blanc-Nez, Gris-Nez

Conseil général du Pas-de-Calais, Hôtel du Département,Rue Ferdinand Buisson
62018 Arras Cedex 09

Hervé Poher

Vice-président du conseil général

Jérôme Levis

Directeur de la mission Grand Site des Deux Caps
Haut de page