Taxi à la demande pour les personnes âgées du Gévaudan

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Lozère

La communauté de communes du Gévaudan (48) vient de mettre en place un service de transport à la demande qui vise notamment à lutter contre l'isolement des personnes âgées du territoire.

Le transport à la demande mis en place par la communauté de communes du Gévaudan (treize communes, 11.000 habitants) en mars 2007, a été créé à partir d'un service qui existait à l'échelle de trois communes. "Il s'agissait d'un ramassage par bus, les jours de marché, indique Jean Roujon, président de la communauté de communes. Compte-tenu de l'étendue du territoire (265 km2) et du coût du dispositif par rapport au service rendu, les élus ont souhaité l'adapter aux besoins avant  de le généraliser." Pour mettre en place un service de proximité, une enquête portant notamment sur le choix des destinations a été faite auprès des habitants sous forme de mailing.
Une convention de délégation de compétences a été signée avec le conseil général de la Lozère qui participe à hauteur de 50% du coût résiduel du service. Le transport est effectué par un taxi qui doit être appelé directement, au plus tard la veille du besoin de déplacement. Le véhicule récupère les passagers à l'heure souhaitée à leur domicile, pour les déposer aux commerces, gares ou services les plus proches, à l'intérieur des frontières du département de la Lozère.

Le client paye 30% de la course

Le dispositif est ouvert aux personnes résidant à titre permanent ou secondaire dans les communes de la communauté et non autonomes pour se déplacer (personnes âgées, isolées ou présentant un handicap). Le client doit payer au taxi 30% du coût de la course (calculé au kilomètre et sans plus-value pour la prise en charge). Le complément est facturé directement à la communauté de communes. Le forfait TTC au km s'élève à 71 centimes d'euros (un euro la nuit, le dimanche et les jours fériés). Par ailleurs, un tarif forfaitaire de 5 euros est prévu pour les courses de très faible distance. Le budget prévisionnel du service s'élève à environ 12.000 euros, sur neuf mois.
"La participation des usagers a pour but de limiter les abus  par des personnes qui n'en auraient pas vraiment besoin, ou qui ont des moyens de prise en charge existant (notamment par la sécurité sociale lorsque le transport est effectué pour des raisons de santé), souligne Elisabeth Estève. Le taxi peut transporter  jusqu'à neuf usagers. Les clients peuvent s'organiser directement avec le transporteur et partager le prix de la course. Ce type d'arrangement concerne par exemple le transport de personnes vers l'hôpital pour l'accueil de jour de malades Alzheimer ou le transport de petits groupes qui vont au  marché local ensemble."
Au cours du premier trimestre de fonctionnement, vingt-six personnes ont utilisé le service (certaines ayant effectué plusieurs voyages). "Ce sont essentiellement des personnes âgées car sur le territoire tous les jeunes ont une voiture, précise Jean Roujon. L'objectif est de lutter conter l'isolement et de favoriser le maintien à domicile. Des personnes qui n'étaient pas concernées au départ, car elles faisaient appel à leur famille ou au voisinage pour se déplacer, profitent maintenant de ce service pour être plus autonomes."

 

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Communauté de communes du Gévaudan

Nombre d'habitants :

9911

Nombre de communes :

12
Pôle d'activités du Gévaudan, 4 rue des Chazelles
48100 Marvejols

Elisabeth Estève

Haut de page