Grand Est

Anne Lenormand pour Localtis

En bref - Un appel d'offres solaire dans le Haut-Rhin pour préparer la reconversion de Fessenheim

Energie

Développement économique

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé ce 23 janvier le lancement d'un appel d'offres spécifique pour développer 300 mégawatts de capacité solaire photovoltaïque dans le Haut-Rhin. "Cet appel d'offres permettra de développer 200 MW par des centrales au sol, 75 MW par des grandes installations sur toiture et 25 MW par des petites", a-t-il détaillé dans un communiqué.
C'est la première fois en France qu'un appel d'offres pour des énergies renouvelables est limité à un territoire particulier. Validé par la Commission européenne ce 18 janvier, il va mobiliser 250 millions d'euros de soutien de l'Etat sur une période de 20 ans. Ces futures installations solaires s'inscrivent dans le plan de reconversion élaboré entre l'État et les collectivités locales - région, département, communauté de communes et commune de Fessenheim - pour préparer le territoire à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, prévue à l'été 2020. Cette centrale génère des recettes fiscales importantes pour les collectivités et emploie directement 850 salariés d'EDF et environ 350 salariés permanents d'entreprises prestataires, sans compter nombre d'emplois indirects et induits.
L'appel d'offres annoncé mercredi se composera de trois périodes de candidatures, dont la première sera close dans six mois, et prévoit également un "bonus environnemental" attribué aux centrales au sol qui s'implanteront sur des terrains dégradés (friches industrielles, anciennes carrières, etc.).

Haut de page