Un jardin d'insertion soutenu par la mairie de Dammarie-Lès-Lys (77)

Publié le
dans

Emploi

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Seine-et-Marne

Cela fait déjà quelques années que l'association Orientation, Développement, Emploi (ODE 77) travaille avec la municipalité de Dammarie-Lès-Lys sur l’insertion professionnelle et sociale. Le dernier projet commun en date est un jardin à vocation sociale baptisé "Vert chez moi", qui a vu le jour très rapidement grâce à une étroite collaboration avec la mairie.

"Notre association recherchait en 2015 un nouveau terrain pour étendre son chantier d'insertion appelé les Bâtisseurs du Lys, créé en 2007", témoigne le chargé de projet d'ODE 77, Christian d'Origny. La municipalité de Dammarie-les-Lys (20.661 habitants) a rapidement suggéré d'utiliser les anciens jardins du château des Vives-Eaux, un terrain de plus de 7 hectares du domaine communal situé au cœur de la ville.

Deux hectares mis à disposition 3 ans

Les élus décident de mettre une parcelle de deux hectares à disposition de l'association, gratuitement. Le projet permet de réhabiliter un jardin historique communal en friche, de former des habitants fragilisés au maraîchage et de leurs offrir des produits frais et locaux. "La démarche répond à des enjeux qui nous sont chers, à la fois agricoles, sociaux, paysagers et environnementaux. Il fallait donc que l'association puisse travailler sur la durée", témoigne le maire, Gilles Battail. Une convention d'occupation de trois années est signée en juillet 2015.

Aide technique conséquente de la mairie

Durant l'automne et l'hiver 2015, un gros travail de remise en état du terrain a été effectué par les salariés du chantier d'insertion. "Nous avons fait un état des lieux très précis avec la mairie, l’idée étant de retrouver en partie la configuration initiale des lieux, avec les allées par exemple", poursuit le chargé de projet.
La mairie apporte une aide technique conséquente : prêt d'une mini-pelle, rétablissement de l'eau, aménagement d'un parking... "Dans tous les cas, il aurait fallu que nos équipes entretiennent ce terrain. Là au moins, cela participe pleinement à un projet solidaire", souligne le maire.

Partenariat avec une épicerie sociale et un restaurant associatif

Au printemps 2016, le terrain est préparé et mis en culture par l'équipe de Vert chez moi, recrutée entre temps. Quatre personnes sont accueillies dans le cadre d’un parcours d’insertion (voir en fin de texte). Ces salariés sont encadrés par un technicien et un accompagnateur socio-professionnel de l'association.
La production de 2016 a été livrée à une épicerie sociale, Lysea, et un restaurant associatif, La Table ouverte, situés à Dammarie. En amont, le choix des légumes a été fait avec l’équipe en charge de ces structures : pommes de terre, carottes, radis, salades, poireaux...

Plus de 300 familles bénéficient de légumes frais

Grace à cette coopération, ce sont plus de 300 familles qui ont facilement accès à des légumes frais et de qualité. Le chargé de projet de l'association précise, "le projet participe ainsi aux actions d'éducation à l'hygiène alimentaire menées par l'association qui gère l'épicerie et le restaurant. En 2017, il est prévu que la production soit aussi proposée aux habitants à travers une place au marché notamment, accordée par la ville."

Bientôt les produits du jardin vendus dans un commerce de centre-ville ?

Lors de l'inauguration du site, le 5 octobre 2015, la municipalité a réalisé un très gros travail de communication auprès des habitants, qui ont pu visiter le jardin. L'objectif est à terme d'augmenter la production et le nombre d'emplois aidés, et peut-être d'ouvrir le jardin aux riverains.
La mairie soutient ce développement avec ses propres projets. "Nous souhaitons accompagner l’ouverture d’un espace de vente directe de légumes en centre-ville dans un local loué par la mairie. La production issue des jardins Vert chez moi pourrait y trouver sa place aux côtés des produits venus des exploitations locales toutes proches", ajoute le maire.

 

Aide financière et accueil des personnes en insertion
Les investissements de démarrage et les postes créés ont été entièrement soutenus par la région, le conseil départemental, la communauté d'agglomération Melun-Val de Seine, la Dirrecte (pour les emplois aidés) ainsi qu'une banque.
Le principe du jardin d'insertion est d'accueillir quatre personnes à la fois - des jeunes sans expérience professionnelle et des séniors en situation de chômage de longue durée -, pour développer une activité de maraîchage. Ils signent pour cela avec l'association un contrat d'un minimum de quatre mois jusqu'à deux années et perçoivent un salaire tout en apprenant le métier : maraîchage, traitement des déchets verts, commercialisation de la production...

 

Lucile Vilboux 

Commune de Dammarie-les-Lys

Nombre d'habitants :

20661
26 rue Charles de Gaulle
77190 Dammarie-les-Lys

Gilles Battail

Maire

Association Orientation Développement Emploi (ODE) 77

7 rue Marc-Jacquet, BP 42
77190 Dammarie-les-Lys

Christian d'Origny

Chargé de Projets
Haut de page