Un réseau de visioconférence pour sept communautés de communes du Haut-Jura

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Jura

Le pays du Haut-Jura a décidé d’aider au désenclavement des sept communautés de communes de son territoire en les équipant de matériel de visioconférence. Douze sites sont équipés et sont utilisés par les élus et les différents acteurs socioéconomiques de ce pays de moyenne montagne, dans lequel les déplacements sont souvent difficiles.

Dans le diagnostic qui avait précédé la création du pays du Haut-Jura (soixante-six communes, sept communautés de communes, 60.000 habitants), en 1999, on pouvait déjà lire que les difficultés de déplacement, en été comme en hiver, étaient l’un des freins au développement de cette région de moyenne montagne. Les réunions, les relations avec les administrations ou les sièges régionaux des entreprises et institutions sont ici beaucoup plus chronophages (et énergivores !) qu’ailleurs.
L’administration du pays se trouve dans les locaux du parc naturel régional du Haut-Jura, à Lajoux. Louis-Pierre Mareschal, chargé de mission TIC au PNR a recherché une solution technique permettant de dépasser cette difficulté et a saisi l’opportunité de l’appel à projet européen "Arc Alpin" sur les services à la population. En 2006 et 2007, les sièges des sept communautés ont été équipés, ainsi que la maison du parc, le point d’information jeunesse du comité de bassin d’emploi de Saint-Claude, le Greta de Saint-Moret, ainsi que la grande salle du pôle multiservice de Saint-Claude. Au total, douze sites sont dotés, depuis 2007, d’un écran de 40 pouces, d’une caméra spéciale et d’une ligne SDSL de 2 Mega Bits de débit. Les appels se font par internet et à l’aide un codeur-décodeur qui permet le contact, sur une adresse IP avec les autres sites équipés de la même manière. Il est aussi possible de joindre des sites, comme les préfectures, qui sont équipés en système Numeris. Cela permet, par exemple, une conférence entre les élus des sept communautés de communes et la préfecture sans que personne ne soit obligé de se déplacer.

Pas une semaine sans que les communautés ne se réunissent par visioconférence

L’équipement des douze sites a coûté 110.000 euros TTC, financés à 50% par L’Union européenne (programme Pusemor), à 15% par la région Franche-Comté, 15% par l’Etat, 20% restant à la charge des communautés de communes. Le fonctionnement se résume à un abonnement à la ligne SDSL qui coûte 180 euros HT par mois à chaque site équipé.

Ce dispositif vient prolonger des habitudes de travail. Il permet de trouver facilement une heure ou deux dans une journée pour faire rapidement un point en visio, là où une bonne partie de la journée serait nécessaire avec les temps de déplacement. Depuis deux ans, il ne se passe pas de semaine sans que deux ou trois communautés de communes se réunissent par visioconférence avec des élus ou techniciens du département ou des collectivités limitrophes. Une à deux fois par mois, une visioconférence rassemble les secrétaires généraux des communautés, pour faire le point sur les projets en cours et planifier le travail commun et prendre les rendez-vous pour des rencontres, physiques celles-ci, qui restent indispensables.

Régulièrement, des jeunes utilisent gratuitement le système pour des entretiens avec les conseillers des espaces jeunesse des communautés. Le Greta organise avec ce système le suivi de ses stagiaires en entreprise. Pour dix euros de l’heure, les entreprises du territoire peuvent utiliser le réseau pour des réunions techniques ou commerciales avec leurs partenaires ou fournisseurs, s’ils sont eux-mêmes équipés, mais cet usage reste encore marginal.

Bientôt, certains services publics, comme Pôle Emploi ou la CAF, vont se joindre au réseau en s’équipant de bornes “visioguichets” pour traiter des dossiers à distance avec les usagers.

Jean-Luc Varin / Agence Traverse, pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils

 

Pays du Haut-Jura

Maison du Haut-Jura
39310 Lajoux

Karelle Garnaud

Animatrice Pays du Haut-Jura

Louis-Pierre Mareschal

Chargé de mission TIC

Jean-Gabriel Nast

Président
Haut de page