Une aide au permis de conduire contre une action civique

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Yvelines

Depuis novembre 2008, le conseil général des Yvelines propose un dispositif pour aider les jeunes de 18 à 26 ans à financer leur permis de conduire en échange d'une contribution citoyenne. Une aide forfaitaire de 500 euros est attribuée aux jeunes de familles non-imposables, en contrepartie d'une action civique de 20 à 40 heures effectuées dans les services du conseil général ou dans des associations.

Le coût du permis de conduire, indispensable pour l'emploi et la formation des jeunes, n'est pas à la portée de toutes les familles. "Convaincu que l'insertion sociale et professionnelle des jeunes passe par la mobilité, le conseil général accompagne les familles en difficulté pour permettre à leurs enfants d'y accéder", explique Martine Le Page, responsable de pôle au service des aides individuelles de la direction des territoires d'action sociale du conseil général des Yvelines. "Mais l'argent public n'est pas une manne et implique une contrepartie. C'est pourquoi les élus ont imaginé un dispositif impliquant ces jeunes dans une activité citoyenne." En échange d'une aide de 500 euros destinée au financement du permis de conduire, ils devront effectuer un minimum de 20 heures dans les services du conseil général ou dans une association yvelinoise agréée de leur choix. Une fois le dossier de candidature accepté, une convention est signée entre le jeune, la structure d'accueil et le conseil général. L'aide forfaitaire est versée à l'issue de la réalisation de la contribution citoyenne et de l'obtention du code de conduite. Dotée d'un budget de 100.000 euros, l'opération aidera environ 200 jeunes à financer leur permis en 2009.

 

Une dimension pédagogique

Toutes les associations partenaires agissent dans le domaine médico-social, l'un des enjeux prioritaires du conseil général. "Il s'agit de sensibiliser nos jeunes aux actions mises en place dans le département, aux problématiques sociales et, peut-être, de leur ouvrir de nouveaux horizons professionnels", rappelle Martine Le Page. Les structures qui ont accepté d'accueillir ces jeunes et de leur consacrer du temps ont aussi une responsabilité importante. Aussi, les missions sont-elles encadrées par une convention avec des garanties et des engagements réciproques. Le dispositif a été relayé par des actions de communication dans les médias locaux, auprès des partenaires et professionnels prescripteurs impliqués dans l'insertion des jeunes. Un premier bilan sera effectué fin 2009.

 

Florence Florin  / PCA pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Conseil général des Yvelines

Hôtel du Département- 2, Place André-Mignot
78012 Versailles Cedex
01 39 07 78 78

Martine Le Page

Responsable de pôle au service des aides individuelles de la direction des territoires d'action sociale
mlepage@yvelines.fr
Haut de page