Une intercommunalité confie la diffusion de son magazine à une association d'insertion

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Ardennes

Vaste territoire rural, la communauté de communes de l'Argonne ardennaise cherchait une solution efficace et durable pour diffuser son magazine. Elle a décidé de recourir aux services d’une association intermédiaire. Depuis 2006, ce dispositif alternatif fonctionne parfaitement.

La communauté de communes de l'Argonne ardennaise est l’une des plus étendues de France (100 communes - dont 80 comptent moins de 200 habitants - sur 1.200 km2, soit 15 habitants au km2). “Pour une collectivité comme la nôtre, le magazine d’information est un support majeur d’échange avec la population, et la qualité de sa diffusion est un enjeu de taille”, explique Francis Signoret, président de la communauté de communes de l'Argonne ardennaise.

A l’origine, le constat d’une diffusion inefficace

Jusqu’en 2005, la diffusion du magazine trimestriel reposait pour l’essentiel sur la disponibilité des élus communautaires, à qui l’on remettait des paquets du nouveau numéro, au cours d’une session du conseil communautaire. Avec à la clé beaucoup d’incertitudes : certains élus n’étaient pas présents, d’autres attendaient l’opportunité d’une réunion avec les habitants ou la sortie d’un autre document, voire mettaient le paquet de côté et l’oubliaient ! Résultat : les 9.000 exemplaires n’arrivaient pas tous à bon port, loin de là. Pour la ville centre (4.200 habitants), le magazine était distribué dans les boîtes à lettres par une société spécialisée, avec d’autres gratuits ou prospectus publicitaires. Ce qui ne mettait pas en valeur le magazine communautaire. Sensibles à ce gâchis, les élus et le service de communication ont cherché des améliorations. Les prestations proposées par les entreprises spécialisées se sont révélées inadaptées. “Avec nos nombreux petits villages, nos hameaux et fermes isolées, les contraintes de notre territoire sont telles que les entreprises spécialisées ne sauraient satisfaire intégralement notre demande", constate le président.

Une association d’insertion à la rescousse

Une discussion avec la communauté de communes voisine, qui collaborait avec une association intermédiaire, Travail-Partage, ouvre des perspectives nouvelles. Le responsable de cette association d’insertion, lui-même ancien élu et fin connaisseur du terrain, a en effet été rapidement en mesure d’estimer les circuits de distribution et le temps de travail, et a pu proposer un mode d’organisation simple et fiable pour le portage du magazine communautaire. Autre atout, l’aspect social du dispositif, qui contribue à réinsérer sur le territoire des demandeurs d’emploi. Ce "plus" a fini de convaincre les élus, qui ont aussi apprécié le coût : en 2010, chaque tournée, quel que soit le poids, est facturée au forfait, soit 2.200 euros TTC pour les 8.700 boîtes aux lettres desservies sous quinzaine (soit la moitié du coût total du magazine, l’autre moitié étant consacrée aux frais d’impression). Un budget comparable aux entreprises, avec une qualité irréprochable !

Quatre emplois créés

Travail Partage assume la gestion administrative de la mission intérimaire des quatre emplois pris en charge par la communauté de communes. L’association rédige, au nom de la collectivité, le contrat de travail, qui précise pour chaque porteur le nombre d’heures et de jours travaillés pour la mission, à l’issue de laquelle la communauté de communes rémunère les salariés.
Concrètement, l’association a découpé le territoire en quatre tournées de 2.000 boîtes aux lettres chacune. Après chaque tournée (soit trois à quatre fois par an), la communauté s’assure de la fiabilité du portage auprès des élus et de relais : "Notre dispositif est tellement au point, que le magazine de la collectivité est le seul imprimé qui est distribué dans certains hameaux", se réjouit Sophie Bettig, chargée de communication. Aujourd’hui, le système fonctionne et rend de nombreux services : les tournées peuvent être modifiées ou affinées pour d’autres supports.

Michel Léon /Textes & chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes de l'Argonne ardennaise

Nombre d'habitants :

18000

Nombre de communes :

95
44-46 rue du Chemin Salé
08400 Vouziers

Francis Signoret

Président

Sophie Bettig

chargée de communication
Haut de page