Voie verte transnationale et poétique en Alsace (68)

Publié le
par
Luc Blanchard
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Haut-Rhin

La ville de Huningue, dans le Haut-Rhin, est la seule ville française implantée en bordure du Rhin, tout près de l'Allemagne et de la Suisse, dans cette région dite des Trois Pays. Une voie verte permet de passer d'un pays à l'autre en découvrant les poètes alémaniques.

Depuis le Moyen-Âge, la langue alémanique, dérivée de l'allemand, est le trait d'union entre l'Alsace, l'Allemagne et la Suisse. Une vingtaine de poètes des trois nationalités, qui ont célébré leur région dans cette langue, ont été mis à l'honneur en bordure du Rhin.

Le sentier des Trois Pays

L'idée de valoriser les poètes qui s'expriment en alémanique est née en 2008 à Munster, dans le Haut-Rhin. L'association Agate (Académie pour une graphie alsacienne transfrontalière), à l'origine du projet, a par la suite implanté plusieurs sentiers dans différentes communes. Celui des Trois Pays a la particularité d'avoir été coproduit par Huningue en France, Weil-am-Rhein en Allemagne et Bâle en Suisse.

Sous l'égide des poètes alémaniques

La création en 2002 de l'association Agglomération trinationale de Bâle (voir encadré) a permis d'inscrire dans un cadre statutaire les relations et la coopération trinationales qui se pratiquaient dans différents domaines. Sur les plans touristique et culturel, de nombreuses initiatives visent à développer les circulations douces entre les trois pays. La voie verte, ouverte en avril 2016, permet, par exemple, aux promeneurs et aux cyclistes de déambuler d'un pays à l'autre. C'est sur ce parcours qu'ont été installées 24 stèles en bronze reproduisant des poèmes écrits par des auteurs des trois pays.

Financement local

Les promoteurs de ce projet, éminemment européen, ont tenté d'obtenir des subventions de la Communauté européenne, sans succès. Finalement, les trois villes accueillant les stèles ont cofinancé leur réalisation, à hauteur de 25.000 euros par commune. Ce sont elles qui ont également pris en charge leur installation. La ville de Bâle a toutefois bénéficié de l'aide de la société Novartis, propriétaire d'un terrain de cinq hectares bordant la promenade, qui s'est chargée de l'installation des stèles.

Boucle pas tout à fait bouclée

La société Novartis conduit, depuis 2012 et jusqu'en 2021, d'importants travaux de dépollution sur les terrains qu'elle possède à Huningue, sur lesquels était produit un pesticide dangereux, le lindane. Ce site est donc interdit au public en semaine, lorsque le chantier est en cours. De ce fait, le sentier des poètes n'est ouvert dans sa totalité que les week-ends et jours fériés.

Enjeu patrimonial

Même si la langue alémanique est de moins en moins utilisée en Alsace, elle n'en reste pas moins un marqueur de l'identité régionale et mérite à ce titre d'être valorisée. L'adjoint au maire de Huningue en charge de la culture, Christian Keiflin, s'en explique : "Notre commune n'a que 7.000 habitants, mais 90 nationalités différentes. Chez nous on parle tout... mais de moins en moins l'alsacien. Le dialecte alémanique n'en reste pas moins un élément important de notre culture et un trait d'union avec nos voisins, c'est la raison pour laquelle nous participons à sa préservation." Afin que les poèmes présentés en France soient accessibles à tous les publics, ils ont été traduits en français. En Allemagne et en Suisse cela n'a pas été nécessaire car l'alémanique est suffisamment proche de l'allemand pour ne pas poser de problèmes de compréhension.

Eurodistrict trinational de Bâle (ETB)
L'Eurodistrict trinational de Bâle est un groupement de communes de Suisse, d'Allemagne et de France visant à favoriser la coopération transfrontalière dans la région bâloise. Il réunit un total de 130 communes suisses, 43 communes allemandes et 40 communes françaises pour former une association de 206 communes qui compte 830.000 habitants.
 

Commune de Huningue

Nombre d'habitants :

7000
BP 350
68333 Huningue Cedex

Christian Keiflin

Adjoint en charge de la culture
Haut de page