Accélérer la transition alimentaire

L'alimentation est aujourd'hui un enjeu de politique publique et les collectivités territoriales constituent un maillon essentiel pour la transition vers une alimentation durable. La Banque des Territoires accompagne et finance les initiatives pour le développement de circuits courts et de filières locales de qualité. 

En bref

Vous pouvez bénéficier de notre offre pour accélérer la transition alimentaire si vous êtes : 

  • Une collectivité territoriale ; 
  • Une structure de l’économie sociale et solidaire porteuse d’un projet alimentaire de territoire telle qu’une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), une association, une société commerciale à vocation d’utilité sociale (SAS ESS ou SAS ESUS). 
  • Une entreprise à fort impact social, qui se reconnaît dans les modèles de création de valeur de l’ESS.  

 

Votre projet

Votre projet s’inscrit dans une stratégie territoriale de transition alimentaire. L'objet social de votre entreprise correspond à l’un des axes suivants :

 

  • Unités de transformation : légumeries ou conserveries issues d’un projet alimentaire de territoire qui apportent le chaînon manquant entre les producteurs et la restauration collective ; 
  • Distribution : développement de circuits de distributions alternatifs à vocation sociale ou écologique (magasins de producteurs, supermarchés coopératifs, etc.) ; 
  • Modes de production alimentaires alternatifs et innovants : exploitations intégrées (production et transformation) développant de nouveaux modèles économiques résilients (permaculture, agroforesterie, etc.) ou innovants telle que l’aquaponie. 

 

Notre offre 

La Banque des Territoires vous accompagne :

  • en conseil grâce à notre expertise en matière d’économie sociale et solidaire, 
  • en investissements directs en fonds propres et/ou quasi-fonds propres dans votre structure ou votre projet à fort impact social et territorial et économiquement viable. 

L’offre d’investissement de la Banque des Territoires en matière de transition alimentaire vise à :

  • Favoriser la transition socio-environnementale 

Fédérer les différents acteurs d'un territoire autour de la problématique centrale de l'alimentation durable 
 

  • Apporter des solutions aux collectivités

pour leur permettre de répondre à la loi EGALIM - qui impose à la restauration collective 50% de produits labellisés dont 20% de produits en agriculture biologique à l’horizon 2022 - en développant les circuits courts de proximité et les filières locales de qualité 
 

  • Ramener de la valeur ajoutée vers les exploitations agricoles

et assurer le lien avec les consommateurs individuels ou la restauration collective (plateformes de distribution en circuits courts, unités de transformation locale, etc.) pour sécuriser les débouchés et les revenus, diminuer la dépendance aux variations de prix et accroître la résilience des exploitations.

Identifiez votre interlocuteur

Nos directions régionales sont à votre écoute