Une réalisation Banque des Territoires

La Ceinture Verte Drôme, soutenir le maraîchage biologique dans la Drôme

La Banque des Territoires investit dans La Ceinture Verte Drôme, coopérative locale membre du réseau de coopérative La Ceinture Verte, pour faciliter l’installation d’agriculteurs en maraîchage biologique diversifié en périphérie des villes et les accompagner dans l’augmentation de leurs rendements agricoles et de leurs revenus

Le projet en bref

Frise chronologique

Chiffres clés

investissement de la Banque des Territoires
240 K€
Objectif à 10 ans : soutenir
100 maraîchers

A retenir

Agriculture biologique et locale

Soutien à l’installation, à l’amélioration des revenus et à l’indépendance des agriculteurs

ZOOM

La Ceinture Verte Drôme est l’une des premières coopératives créées par l’association nationale La Ceinture Verte, qui a pour objectif d’essaimer des coopératives de territoire, sous forme de sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC), qui apportent une solution clé en main pour l’installation en maraîchage biologique diversifié.

La Ceinture Verte Drôme acquiert ou loue des terrains, les équipe (installation de serres, systèmes d’irrigation, etc.) et les met à disposition de maraîchers qui s’installent comme chefs d’exploitation indépendants en contrepartie du d’une contribution financière et de leur adhésion à la SCIC. Les maraîchers nouvellement installés reçoivent un accompagnement technique par La Ceinture Verte Drôme qui vise à améliorer leurs itinéraires techniques dans l’optique d’augmenter leurs rendements agricoles. La solution proposée par la Ceinture Verte vise à lever les principaux freins à l’installation que sont l’accès au foncier, l’investissement de départ et l’isolement des agriculteurs souhaitant s’installer hors du cadre familial, et d’améliorer leurs revenus. Les maraîchers deviennent sociétaires des coopératives et participent aux prises de décisions sur leur gestion et leur évolution.

La première coopérative La Ceinture Verte a été créée à Pau Béarn Pyrénées en mai 2020, la seconde à Valence-Romans en décembre 2020 et plusieurs autres sont en cours de création sur d’autres territoires pour faire face au défi du renouvellement des générations agricoles et accélérer la relocalisation alimentaire par la reconstitution de ceintures vertes maraîchères.

Le soutien de 240.000€ de la Banque des Territoires, sous forme de prêt subordonné à intérêt participatif, concourra à la mise en oeuvre d’un plan de développement ambitieux sur le territoire, qui vise à relocaliser 10 % de la consommation de légumes frais sur cette période par l’installation de 100 maraichers.

Par ailleurs, l’intervention de la Ceinture Verte se fait en lien fort avec la Métropole (VRA), la Chambre d’agriculture, et la Région AURA, à la fois via l’investissement dans la SCIC et/ou un soutien opérationnel pour la recherche de foncier

Une réalisation de la Direction Régionale Auvergne-Rhône-Alpes

Contacter votre direction régionale