Un axe ambitieux de revitalisation pour les territoires ruraux

Quatre ans après le lancement de l’appel à manifestation d’intérêt « centres-bourgs »c’est le 1er octobre 2020 que le Programme Petites villes de demain est officiellement lancé par la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, soit un peu plus d’un an après l’annonce de la création du programme par l’ancien Premier ministre Édouard Philippe lors des Assises de l’Association des petites villes de France (APVF) à Uzès, dans le Gard. Ce lancement intervient alors que la France connaît une crise sanitaire et économique sans précédent. Petites villes de demain s’inscrit à ce titre pleinement dans le cadre du plan de relance lancé par l’État et pour lequel une partie importante des crédits est territorialisée.

Accélérer les projets de territoire

Petites villes de demain a pour objectif de soutenir, sur la période 2020-2026, 1 000 territoires comprenant des communes rurales de moins de 20 000 habitants qui exercent des fonctions de centralité vis-à-vis de leur bassin de vie grâce à la mise à disposition d’un ensemble de services et d’équipements. Ces communes montrent des signes de fragilité (offre de logements inadaptée, érosion commerciale, dégradation du bâti ancien, etc.) mais font également preuve d’une attractivité et d’une inventivité qu'il est nécessaire d’accompagner. . 

Petites villes de demain a ainsi pour ambition d’accompagner les élus locaux et de leur apporter les moyens, les outils et les partenaires nécessaires leur permettant de se doter d’un projet global de revitalisation et de le piloter sur la durée du mandat municipal.

L’accompagnement repose sur 3 piliers :

  • un appui global en ingénierie pour donner aux petites villes les moyens de définir et de mettre en œuvre leurs projets,
  • des outils et des expertises sectorielles pour répondre aux enjeux thématiques, dont des financements sur-mesure et ciblés,
  • l’accès à un réseau professionnel : le « club des Petites villes de demain », pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme.

 

Un accompagnement cousu main sur 6 ans

Petite villes de demain vient en appui des stratégies définies à l’échelle territoriale et s’appliquera de manière différenciée : il viendra renforcer les moyens déjà mis en œuvre sur les territoires où des dispositifs de soutien à la revitalisation des centres des petites villes existent déjà ; là où ce type de dispositif n’existe pas encore, l’État proposera aux régions et départements concernés de le mettre en œuvre conjointement pour accompagner les collectivités dans la mise en place d’une opération de revitalisation du territoire (ORT).

Le programme comprend des offres qui seront enrichies de nouvelles contributions des partenaires locaux et nationaux au fur et à mesure de son déploiement et de l’émergence des besoins.

 

Télécharger la description des offres sur le site de l'ANCT