Ille-et-Vilaine

A Betton, "la boîte à livres" est plébiscitée par ses habitants ! (35)

Tourisme, culture, loisirs

Pour retirer les ouvrages obsolètes des étagères de sa médiathèque, la ville de Betton développe un système de dons et d’échanges avec le public. Le projet "Betton se livre" lancé en 2013 a rencontré un succès instantané !  

Située à une dizaine de kilomètres de Rennes et membre de Rennes Métropole, Betton (10.500 habitants) a ouvert sa médiathèque en 2008 qui dénombre aujourd’hui 4.500 usagers. L’adhésion y est gratuite pour les mineurs. Le projet "Betton se livre" y est né en 2012, il favorise l’accès direct au livre.

Désherbage et partage

Pour être attractive, une médiathèque doit renouveler ses ouvrages et donc en retirer certains : c’est ce que l’on appelle le "désherbage". A l’arrivée de la nouvelle responsable de la médiathèque en 2012, la question de la seconde vie des documents sortis des collections est posée. "Il existait un système de dons aux associations, mais c’était assez lourd à gérer et peu efficace. D’autre part, tout détruire nous était insupportable, nous avons d’abord pensé à une braderie annuelle comme le pratiquent beaucoup de bibliothèques. Le maire a préféré s’inspirer du modèle des "little free libraries", qui se développe partout dans le monde", se souvient Muriel Piffeteau, responsable de la médiathèque Théodore-Monod. Il s’agit d’un système totalement gratuit d’échanges de livres, via des lieux de dépôts, qui permettent de les déposer, les prendre, les échanger… "Le système peut fonctionner partout au sein d’une communauté locale, que ce soit à 50 mètres d’une bibliothèque très pourvue ou dans un petit village indien", explique la responsable.

Boîte à livres en accès libre sur la place du marché

L’opération "Betton se livre" s’organise autour de deux lieux de dépôts de livres. L’un est installé dans le local de l’épicerie sociale (voir encadré). L’autre est directement inspiré des expériences menées dans divers pays : il prend la forme d’une "boîte à livres" en libre-service 24 heures sur 24, installée sur la place du marché très fréquentée le dimanche matin. Le maire, séduit par les exemples qu’il a découverts sur internet, a souhaité un objet solide, agréable et beau, donc moins susceptible d’être dégradé. Les services techniques ont réalisé un bel objet, solide, coloré, adapté aux intempéries, en respectant la philosophie de la récupération puisqu’ils ont recyclé des fenêtres pour le construire. Ouverte des deux côtés, la boîte à livres est alimentée par les livres et magazines retirés des rayons de la médiathèque, et les dons des particuliers. Environ la moitié des livres circulant dans la boîte proviennent des collections de la médiathèque, l’autre moitié de dons.

Dons des particuliers : estampillés "Betton se livre"

En 2013, la boîte à livres représente un dépôt de plus de 6.500 ouvrages. "Le projet demande donc une gestion très rigoureuse des stocks de livres, notamment pour les dons des particuliers, conclut la responsable de la médiathèque. Nous ne pensions pas que cela aurait cet impact. Les habitants montrent un réel attachement à l’objet." Un succès indéniable qu‘il faut savoir gérer. La médiathèque a publié une charte "Betton se livre" qui, en une page, décline l’état d’esprit du dispositif. Elle est disponible dans la médiathèque, la mairie... (lire la charte en téléchargement ci-contre). Une employée de la médiathèque passe trois fois par semaine pour alimenter la boîte, avec à chaque fois une quarantaine de documents. Elle récupère les dons laissés par les particuliers pour les trier. Ceux qui sont destinées à être remis en circulation dans la boîte sont munis d’un autocollant "Betton se livre". Les ouvrages abîmés ou périmés sont envoyés à l’entreprise locale de recyclage. L’idée du recyclage est bien perçue par les habitants qui disposent désormais d’un circuit pour se débarrasser de leurs ouvrages.

Dépôt à l’épicerie sociale : pour favoriser le dialogue autour du livre
Alors que la boîte à livres est en accès libre, le dépôt de l’épicerie sociale favorise les échanges avec le public et permet d’ajuster les ouvrages aux goûts des personnes, avec des polars, des documents sur la cuisine et la jeunesse. Un agent de la médiathèque alimente le dépôt une fois par mois. "Nous avons rencontré des familles qui préfèrent passer par l’épicerie sociale plutôt que par la médiathèque, même si l’adhésion y est gratuite, de peur de perdre ou d’abîmer les livres", indique la responsable de la médiathèque.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Betton

Place Charles de Gaulle BP 83129
35831 Betton cedex
02 99 55 81 01
mediatheque@betton.fr
Nombre d'habitants : 10500

Michel Gautier

Maire

Muriel Piffeteau

Responsable de la médiathèque Théodore-Monod
m.piffeteau@betton.fr
Haut de page