Congrès et Salon des Entreprises publiques locales 2020 : retour sur les temps forts

Le Congrès et Salon des EPL s'est tenu à Angers les 14 et 15 octobre. Au programme ? 2 jours pour échanger et débattre autour du fil rouge : « Les EPL au cœur de la reprise économique des territoires ». Un moment clé pour les EPL et leurs parties prenantes pour cerner les enjeux actuels et de demain face aux impacts de la crise sanitaire. Retour sur les temps forts qui ont ponctués cette édition 2020 du congrès.

Les EPL au cœur de la relance économique des territoires

Pour redonner du souffle et attractivité aux territoires , la Banque des Territoires est plus que jamais mobilisée aux côtés des EPL. Ainsi, pour les accompagner dans la mise en œuvre de la relance économique, elle mobilise l’ensemble de ses outils. 

C’est lors de la plénière « Les entreprises publiques Locales, partenaires de la relance et acteurs de nouveaux mandats locaux », que Philippe Jusserand, directeur régional Pays de la Loire de la Banque des Territoires est intervenu.  Il a ainsi rappelé que les EPL ont été confrontées aux impacts de la crise sanitaire, en particulier pour certains secteurs d’activités tels que le tourisme, l’événementiel, la culture ou encore la mobilité.

Consciente du rôle essentiel des EPL dans le développement des territoires et partenaire historique et engagé à leurs côtés, la Banque des Territoires accompagne ces acteurs dans la relance économique. L’ambition ? Faire face à la crise sanitaire et lutter contre les fractures territoriales et sociales.

Après les mesures d’urgences prises l’été dernier, la Banque des Territoires maintient le cap et reste mobilisée pour accompagner les EPL sur tous les sujets prioritaires de la relance.

La Banque des Territoires renforce sa mobilisation aux côtés des EPL

Qu’il s’agisse de tourisme, de mobilités, d’aménagement, de développement économique, d’habitat ou encore d’énergies renouvelables, les EPL sont des outils des collectivités au service du développement des territoires. Elles partagent avec la Banque des Territoires un ADN commun : l’intérêt général.

Tourisme : la Banque des Territoires intervient notamment sur le financement de projets immobiliers touristiques portés directement par les SEM dont l’ambition est de contribuer à l’attractivité touristique du territoire. Cela se traduit notamment par la création, via les SEM et aux côtés des collectivités territoriales, de foncières tourisme. Ces dernières permettent aux exploitants de la filière de retrouver des capacités de financement pour leur activité. Ce sont en effet les foncières qui portent ces actifs immobiliers en échange d’un loyer pour l’exploitant.

A titre d’illustration, la Banque des Territoires est engagée auprès de la SEM régionale des Pays de Loire, Solutions&Co, avec laquelle elle a créé la SAS « Solution Immobilier Tourisme » destinée à racheter de l’immobilier à vocation touristique (hôtels, restaurants, etc.). L’objectif ? Redonner aux propriétaires exploitants des liquidités leur permettant de relancer leur exploitation.

Zoom atelier : « Le renouveau du secteur du tourisme, de l’évènementiel, de la culture et des loisirs passera-t-il par le développement durable ? »

Faire face aux conséquences de la crise sanitaire

Ces filières ont été lourdement impactées et des souhaits d'évolutions sur les modes de consommation, qui se veulent plus respectueux de l’environnement, ont émergés. Un atelier dédié s’est tenu lors du congrès pour aborder des pistes de réflexions et des retours d’expériences de mesures mises en place par ces filières pour le développement durable.

Arnaud Beaulieu, Directeur de l’immobilier et du tourisme à la direction de l’investissement de la Banque des Territoires, est intervenu pour présenter l’accompagnement de la Banque des Territoires auprès des EPL du secteur touristique notamment.

Il a ainsi rappelé qu’un plan de relance conjoint entre la Banque des Territoires et BPI France de 3,6 Mds a été mis en place pour consolider la filière d’une part et pour accélérer l’évolution d’une filière durable et compétitive d’autre part. Les EPL sont pleinement intégrées à ces nouvelles mesures.

Les EPL du secteur touristique : quelles activités ?

Elles couvrent une multitude de champs d’intervention, avec 5 secteurs d’activités principaux : les offices du tourisme, les remontées mécaniques, les ports de plaisance, les spectacles et les centres de congrès.

Le tourisme en chiffres

  • Près de 9 % du PIB  
  • 2 millions d’emplois directs et indirects
  • La destination France (87 millions de touristes internationaux par an) est la première destination mondiale.

Habitat : La Banque des Territoires mobilise ses expertises en ingénierie, conseil, financement et s’appuie sur les expertises de CDC Habitat, le tout dans une logique d’aménagement durable. Les priorités d’actions s’articulent autour de 3 axes principaux : le soutien à la construction de logements, l’accélération de la rénovation des logements sociaux et la transformation du secteur.

Aménagement durable et de développement économique : relocaliser des activités industrielles stratégiques dans les villes, organiser des circuits courts, anticiper les nouvelles formes de travail dans des tiers lieux… tout cela contribue au développement économique des territoires et passe notamment par le programme Territoire d’industrie dans lequel la Banque des Territoires est engagée et renforce sa mobilisation dans le cadre du plan de relance .

Mobilités : la Banque des Territoires est engagée en faveur d’une mobilité verte et a pour ambition d’accélérer la transition vers une mobilité décarbonée. Les EPL agissent en ce sens par le biais de leurs activités : gestion des parcs de stationnement, délégataires de transports en commun, déploiement des infrastructures de recharge électrique ou des stations d’avitaillement hydrogène, etc.

Auto-partage, adaptation aux zones à faibles mobilités, nouveaux modes de stationnement, etc. Les EPL apportent des solutions innovantes pour l’ensemble des maillages de la mobilité.

Pierre Aubouin, Directeur département Infrastructures et Transports, Banque des Territoires

Zoom atelier : « Accompagner la structuration des foncières de redynamisation sur les territoires »

Un outil territorial au service de l'attractivité et de la revitalisation

Dans le cadre d’un atelier dédié, le congrès a été l’occasion d’échanger sur les foncières de redynamisation. Dans la perspective de la relance, la thématique commerciale s’est vite révélée prioritaire. Les impacts de la crise n’ont pas tardé à se faire ressentir sur les commerces de centres-villes, des villes petites, moyennes ou grandes.

C’est pourquoi la Banque des Territoires s’est rapidement engagée à accompagner la structuration de foncières de redynamisation. L’objectif ? Favoriser l’attractivité des territoires tout en réduisant les fractures territoriales.

Les foncières permettent de transformer des biens pour les dédier à des activités stratégiques. Qu’elles soient de nature multi-activités ou commerciales, les foncières s’adaptent à la complexité urbaine des cœurs de ville.

Michel François Delannoy, responsable du pilotage des programmes nationaux à la Banque des Territoires et Isabelle Bonnaud-Jouin responsable du pôle Entreprises Publiques Locales à la Banque des Territoires, ont ainsi rappelé l’engagement de la Banque des Territoires. Elle mobilise, en effet, l’ensemble de son offre : l’ingénierie et le conseil, l’investissement, les prêts mais aussi les solutions bancaires.

Dès le confinement, de nouveaux accompagnements ont été imaginés, notamment pour le commerce. C’est dans ce cadre que nous avons contribué à la structuration d’un certain nombre de foncières, avec une portée nationale.

Michel François Delannoy, Responsable du pilotage des programmes nationaux, Banque des Territoires

Et en chiffres ?

  • Structuration de 100 foncières de redynamisation territoriale
  • Impulser la restructuration de 6 000 commerces.
  • La Banque des Territoires mobilise une enveloppe de 300 M€ d’investissement en fonds propres et 500 M€ de prêts et de moyens d’ingénierie dédiés.

Les EPL, un levier d’impulsion essentiel de l’action publique locale

L’intervention d’Éric Lombard, Directeur général du Groupe Caisse des Dépôts, en clôture du congrès a été l’occasion de réaffirmer l’importance du partenariat de longue date entre la Banque des Territoires et les EPL. Une relation partenariale qui se traduit au quotidien par un accompagnement des acteurs de l’économie mixte sur toute la chaîne du montage des projets mais aussi en temps de crise. En effet, dès les premiers instants, la Banque des Territoires a répondu présente pour soutenir les EPL avec la mise en place d’aides sur-mesure.

Enfin, le Directeur général a fait mention des 4 axes prioritaires du plan de relance (soutien aux entreprises et à l’économie, transition écologique et énergétique, logement et cohésion sociale) en rappelant que les EPL interviennent sur l’ensemble de ces axes sectoriels.