Des capteurs pour mieux gérer l'affluence dans les tramways du Havre (76)

Le réseau de transport de la métropole du Havre a équipé en 2019 ses tramways de capteurs pour mieux connaître leur fréquentation et la nature des trajets. Un outil de pilotage qui a montré son intérêt dans la gestion de la crise sanitaire.

Au Havre Seine Métropole (54 communes 269 321 habitants), comme ailleurs, l’état des lieux de la fréquentation est le préalable pour faire évoluer l'offre de son réseau de transports, Lia. "Or les validations des titres et abonnements ne fournissent qu'une information partielle, explique le directeur de la voirie et des mobilités de la collectivité, François Forterre. Nous recueillons uniquement les données sur les montées dans les véhicules, mais pas sur les stations de descente. Ces seules données rendent difficile l'établissement du "serpent de charge" qui dessine la fréquentation du réseau station par station, ainsi que les correspondances empruntées par les usagers." "Quant à la fraude, par définition elle n'est pas prise en compte." Un constat qui a conduit Transdev, opérateur du réseau Lia, à s'intéresser à un système de capteurs embarqués.

  • Comptage des équipements wifi et redressement nécessaire

C'est ainsi qu'en 2019, les 22 tramways ont été équipés d'une balise pour dénombrer le nombre de passagers. "Ces capteurs, installés dans les parois du véhicule, repèrent les appareils électroniques dont le wifi est activé : chaque smartphone ou tablette émet en effet un numéro unique, ou adresse MAC", explique le directeur des systèmes d'information Transdev Le Havre, Philippe de Groote. L'adresse MAC étant une donnée personnelle, celle-ci n'est pas conservée, et ne sert qu'à réaliser un comptage anonyme. Comme la Cnil l'impose, les usagers des bus sont informés de ce comptage et de la finalité recherchée.
Transmise cryptée à un serveur, cette donnée doit ensuite être corrigée pour être fiabilisée. Le capteur installé dans les bus collecte en effet bien d'autres adresses MAC extérieurs au tramway, provenant de voitures particulières – dont les derniers modèles sont bourrés d'électronique – de box de particuliers ou d'objets connectés. Une même personne peut également disposer de plusieurs objets communicants alors que son voisin n'en aura aucun sur lui. C'est un algorithme, conçu par la startup Flowly qui opère le redressement des données en éliminant, par exemple, les adresses statiques. Par ailleurs, des campagnes de comptage physique ont été organisées lors de la mise en place du système pour vérifier la qualité des données.

  • Intérêt de ce comptage confirmé avec la crise sanitaire

Ces données sont ensuite exploitées sous forme de tableaux de bord compréhensibles par des non techniciens. Que disent ces graphiques sur l'usage des transports publics ? "Nous avons constaté que la plupart des trajets étaient très courts : deux à trois stations dans la majorité des cas." Par ailleurs, la crise sanitaire nous a montré l'intérêt de ce comptage à distance. La collectivité a ainsi pu constater, pendant le confinement, un décalage très important entre les validations et les comptages : un constat qui reflète l'appréhension des usagers à effleurer les bornes de validations du fait des risques de contamination". "Au-delà, les capteurs ont permis de suivre très précisément l'évolution des pratiques avant, pendant et après le confinement" explique le directeur de Transdev Le Havre, Jérôme Léger. De même au moment du déconfinement, le réseau a pu suivre la lente reprise du trafic, et sa corrélation avec les étapes du déconfinement (reprise dans les écoles, les bureaux…).

  • Outil d'aide au pilotage du réseau des transports

L'ambition de la métropole du Havre est désormais d'en faire un outil d'aide au pilotage de son réseau. L'installation de capteurs est en cours dans les bus, et certaines stations devraient également être équipées. Des données qui vont aider à mieux lutter contre la fraude, à gérer le cadencement des véhicules ou encore les obligations de "distanciation sociale" nées du Covid-19. 
Pour le moment, ces données sont réservées à l'exploitant du réseau et à la collectivité. Cette dernière dispose notamment de données extrêmement précises pour bien calibrer son offre de transports publics et faire évoluer son plan de déplacement urbain. Mais il est aussi envisagé de donner accès à des informations simplifiées aux usagers sur l'encombrement des bus et tramways. 

Le Havre Seine Métropole

Nombre d'habitants :

268912

Nombre de communes :

54
19 rue Georges Braque, CS 70854
76085 Le Havre Cedex

Jean-Baptiste Gastinne

Président

François Forterre

Directeur de la Voirie et des mobilités

Jérôme Léger

Directeur de Transdev Le Havre