Insertion professionnelle : le Paqte monte en puissance 

Lancé en 2018 pour faciliter l’insertion professionnelle des personnes défavorisées issues des quartiers populaires, le Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises (Paqte) a séduit 2.200 entreprises de toute taille. 1.100 autres devraient rejoindre le dispositif en 2021. Près de 123.000 jeunes en ont bénéficié.

"Depuis 2018, le Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises mobilise autour de quatre engagements : sensibiliser, former, recruter, acheter", a rappelé le 20 avril 2021 Nadia Hai, ministre déléguée chargée de la Ville, lors de la présentation du bilan de ce dispositif. A ce jour, 2.200 entreprises de toute taille implantées dans 67 départements sont engagées dans le Paqte et 1.100 nouvelles entreprises devraient les rejoindre cette année parmi lesquelles Sepur, Derichebourg, Schindler, STMicroelectronics et Groupama. "Le rôle des grandes entreprises est central, a affirmé la ministre, car elles entraînent dans leur sillage les PME qui travaillent avec elles."

Pour rappel, les employeurs engagés dans ce programme développent des politiques RH dédiées (recrutement d’alternants et de stagiaires de longue durée) et des politiques d’achat plus responsables afin de soutenir l’emploi et la formation dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV).

81.700 jeunes des QPV sensibilisés au monde professionnel

Selon le rapport présenté par 53 des grandes entreprises, 81.700 jeunes des QPV ont été sensibilisés au monde professionnel par leurs collaborateurs et 41.150 ont été accueillis pour un stage ou un contrat d’alternance. En parallèle, 960 interventions de parrainage et de témoignage ont été menées dans les collèges et lycées des zones d’éducation prioritaire. Enfin, plus de 28.000 salariés ont été sensibilisés aux biais de recrutement et à la lutte contre les préjugés.

La démarche fait de plus émerger des "initiatives sur le terrain" dont l’ouverture d’un "CFA des chefs" par plusieurs groupes de la restauration et de l’hôtellerie (Korian, Sodexo, Adecco, Accor et AccorInvest). 200 apprentis y ont été accueillis en septembre 2020 à Paris, Lyon et Marseille. "Un CFA interne à Korian a été ouvert pour former des aides-soignants : 159 en 2020, et nous espérons 500 en 2021", a indiqué de son côté Rohan Gougé, directeur diversité, inclusion et QVT de Korian.