Localtis
Emilie Zapalski pour Localtis

PaQte : un premier bilan met en lumière les actions concrètes menées par 65 entreprises

Emploi

Politique de la ville

"Apprentissage datings", forums pour mettre en relation des acheteurs et entreprises des quartiers, plateforme d'offres de stage de troisième… Les actions mises en place dans le cadre du "Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises" (PaQte) sont nombreuses. Le 20 février 2019, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a tiré un premier bilan de ce programme lancé en juillet 2018, dans lequel 65 entreprises se sont engagées.

Mobiliser les entreprises pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. C'est l'objectif principal du PaQte. PaQte comme "Pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises", lancé en juillet 2018 par le ministère de la Cohésion des territoires, avec les collectivités et en partenariat avec IMPACT partenaires, Bpifrance et des associations. Le ministère de la Cohésion des territoires a ainsi choisi de faire appel aux entreprises pour contribuer à remédier aux maux des banlieues qui subissent un taux de chômage 2,5 fois plus élevé que la moyenne nationale et qui rassemblent peu d'apprentis (5% seulement des apprentis vivent dans ces quartiers). Le gouvernement en a dressé un premier bilan ce 20 février 2019.
A ce jour, 65 entreprises, parmi lesquelles BNP Paribas, Carrefour, Sanofi, Michelin, Safran ou Engie, ont répondu présent pour adhérer à ce nouveau programme et mener des actions très concrètes en faveur des habitants de ces 1.500 quartiers. Ces engagements s'inscrivent dans le cadre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers lancée par l'exécutif, ainsi que le plan de mobilisation des entreprises piloté par le ministère du Travail. Ils sont organisés autour de quatre axes : sensibiliser, pour une meilleure compréhension du monde de l'entreprise ; former, pour un accès à l'apprentissage facilité ; recruter, pour favoriser le développement de l'emploi dans ces quartiers ; acheter, pour développer les achats responsables et inclusifs.
Parce que en règle générale, le réseau des populations concernées "s'arrête aux frontières du quartier", la démarche de PaQte "est de refaire ce réseau au-delà, de rapprocher ceux qui veulent embaucher de ceux qui veulent travailler", a souligné mercredi Julien Denormandie, ministre en charge de la Ville et du Logement, lors de ce premier bilan.
Parmi les actions mises en œuvre : le lancement de "Mon stage de troisième", qui a permis une grande mobilisation des entreprises, avec 7.500 offres de stage de troisième déposées sur la plateforme www.monstagedetroisieme.fr, et le "Mois dans les quartiers" qui associe 100.000 entrepreneurs venus témoigner dans les quartiers entre novembre 2018 et janvier 2019. Cette initiative a permis de sensibiliser 8.000 élèves.

Des "apprentissage datings" organisés en Seine-Saint-Denis

Dans le domaine de l'apprentissage, suivi de près par Patrick Toulmet, délégué interministériel au développement de l'apprentissage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, des actions comme l'"apprentissage dating" ont été menées. Cette action met en relation des entreprises avec des jeunes des quartiers populaires franciliens à la recherche d'un contrat d'alternance au cours de job-datings. Elle a permis d'accompagner et de coacher 1.000 jeunes de Seine-Saint-Denis dans leur recherche de contrat d'alternance au cours de six sessions. En 2019, le dispositif devrait concerner 2.000 jeunes avec une quinzaine de sessions.
Le programme PaQte travaille aussi sur les discriminations, avec notamment une sensibilisation des entreprises à ces questions, réalisée par le groupe Sémaphores qui met gracieusement à disposition des entreprises des outils dans ce domaine. Une plateforme mise en place par Mozaïk RH présente aussi un vivier de 12.000 "nouveaux talents", dont 700 sont éligibles aux emplois francs. Elle permet aux entreprises de diversifier leurs embauches.
PaQte s'intéresse enfin aux achats, afin que les entreprises engagées se fournissent davantage auprès de sociétés issues de ces quartiers prioritaires. Des forums sont organisés sur le territoire réunissant des acheteurs de grands groupes et des entreprises de ces quartiers. Suite aux premiers essais, une dizaine de forums de ce type devraient être organisés en 2019.
Et pour la suite ? "Beaucoup d'entreprises se sont déjà engagées dans PaQte 2021", a affirmé Julien Denormandie, distribuant aux entreprises leur rapport "PaQte 2021" compilant leurs objectifs sur trois ans.

Haut de page