Les jeunes du Chardon lorrain écrivent la Grande Guerre (54)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Meurthe-et-Moselle

La communauté de communes du Chardon lorrain lance en 2014 un projet dans le cadre du programme "Commémorer autrement" du centenaire de la Grande Guerre. Parallèlement, les élus souhaitent développer la compétence lecture publique à l’échelle communautaire. La rencontre avec le Labo des histoires débouche sur un projet d’écriture créative à destination des moins de 25 ans. Une seconde édition de cette opération est d’ores et déjà prévue.

Proche de la Moselle et de l’Alsace, la communauté de communes du Chardon lorrain (39 communes, 10.400 habitants) dispose d’un patrimoine mémoriel fortement marqué par la Première Guerre Mondiale. Les élus, qui souhaitent développer une opération sur ce sujet "pour et par les jeunes", sont mis en relation avec l’association Labo des histoires qui organise et anime des ateliers d’écritures.

Le défi : rédiger des lettres fictives

Lors d’une première réunion durant l’été 2015, les animateurs du Labo des histoires proposent d’organiser la démarche sous forme de concours, sur le thème de la correspondance. Le défi proposé aux jeunes consiste à rédiger une correspondance fictive soit de soldat, de mère, de journaliste ou de fiancé, avec un message de paix.

Le concours pour mobiliser largement

"Nous étions dubitatifs sur la capacité à mobiliser les jeunes sur le thème de la correspondance, mais l’expertise du Labo des histoires sur la lecture publique a levé les craintes", se souvient la chargée de mission services à la population, Laure Steyer. "En milieu rural, il est difficile de mobiliser les habitants en un même lieu. Le concours permet d’aller vers le plus grand nombre et apporte une petite notoriété au projet d’écriture créative", souligne le directeur du Labo des histoires Lorraine, Michel Piotrkowski.
"Le concours a été un prétexte pour faire parler de l’action, confirme la chargée de mission. Outre les scolaires, la presse locale, le site internet, la médiathèque et les bibliothèques ont relayé l’information."

Expertise de l’association

"Il fallait réussir à aborder la question de Grande Guerre en tenant compte du ressenti et des émotions des personnes dans ce territoire très marqué par cette période", observe la vice-présidente en charge de la culture et de la politique touristique, Lise Roseleur. "L’expertise apportée par le Labo des histoires nous a aidés, et a également permis de rédiger le règlement du concours avec beaucoup de rigueur (voir document joint). Ensuite, les ateliers d’écriture, animés par les professionnels du Labo des histoires, ont été organisés au collège de la ville centre, et dans les écoles primaires des communes."

Un travail préparatoire en amont coordonné par l’intercommunalité

La communauté de communes du Chardon lorrain met à disposition des moyens humains et apporte un budget de 2.200 euros pour la communication et les lots abondés par l’une des communes.
La chargée de mission de la communauté de communes a joué un rôle de relais et de mobilisation en informant et coordonnant les partenaires concernés : animateurs d’éducation populaire, représentant des écoles, du collège et la médiathèque de la ville centre du territoire. Ensemble, ils ont défini le cadre de ces ateliers. Cette coordination indispensable a permis de faire comprendre aux élèves le but et le fonctionnement de l’intervention des animateurs du Labo des histoires.

61 textes soumis au jury

A l’issue des ateliers, 61 textes ont été soumis au jury. La remise des prix est intervenue à la fin de l’année scolaire, le 4 juillet. "Le lancement du concours au printemps s’est révélé tardif. Reste que pour une première édition, l’opération est plutôt un succès au vu du nombre de textes soumis", estime la chargée de mission. Les trois lauréats de chaque catégorie ont été récompensés avec des bons d’achat de livres.

Les textes lus par les enfants et diffusés sur la radio locale

Pour valoriser les écrits, une radio locale a enregistré les textes lus par les enfants et les a diffusés quotidiennement à la rentrée suivante. En outre, un recueil est disponible en téléchargement sur le site internet de la communauté de communes.
Pour la prochaine édition, plusieurs idées ont émergé, par exemple la rédaction d’un journal avec des articles de reporters de guerre et des caricatures.

A Nancy, avec le Labo des histoires, l’écriture est une activité périscolaire
Porté par le label "La France s’engage" et la réforme des rythmes scolaires, le Labo des histoires propose des ateliers d’écriture et des animateurs professionnels aux collectivités. La ville de Nancy a expérimenté et reconduit cette nouvelle activité à la fois citoyenne et culturelle. Alors que la musique, le théâtre ou les arts plastiques s’enseignent dans des écoles et des conservatoires, l’écriture dispose désormais de son Labo des histoires !

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Communauté de communes du Chardon lorrain

2 bis rue Henri Poulet
54470 Thiaucourt
03 83 81 91 69
accueil@cc-chardonlorrain.fr
Nombre d'habitants : 10500
Nombre de communes : 39
Nom de la commune la plus peuplée : Thiaucourt (1200 hab.)

Lise Roseleur

Vice-présidente en charge de la culture et de la politique touristique

Laure Steyer

Chargée de mission services à la population
steyer@cc-chardonlorrain.fr

Labo des histoires Lorraine

Théâtre de la Manufacture, 10 rue Baron Louis
54000 Nancy

Michel Piotrkowski

Directeur
michel@labodeshistoires.com
Haut de page