Les "Livres vagabonds" sortent des médiathèques en Caux Vallée de Seine (76)

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Seine-Maritime

Depuis 2012, des livres sortent des murs des bibliothèques de la communauté de communes Caux Vallée de Seine pour être mis à libre disposition du public dans des lieux tels que les salons de coiffure, les magasins, les cabinets médicaux. En 2014, l’opération "Les Livres vagabonds" a reçu un tel accueil, qu’elle a été prolongée au-delà des deux mois d’été, jusqu’à fin octobre.

C’est pour relancer l’envie de lire auprès du plus grand nombre que des élus de la communauté de communes Caux Vallée de Seine (Seine-Maritime, 47 communes, 67.500 habitants) ont adhéré à cette idée proposée par les bibliothécaires : sortir des ouvrage des bibliothèques et médiathèques pour les déposer dans des paniers installés dans des lieux fréquentés par la population, durant les mois de juillet et août.
"Afin d’encourager l’inscription à nos médiathèques, pas suffisamment fréquentées et pourtant gratuites sur notre territoire, nous avons décidé d’amener le livre au plus près de certaines populations qui ne franchissent jamais la porte d’une bibliothèque, explique le président de la communauté de communes, Jean-Claude Weiss. Nos bibliothécaires avaient entendu parler d’initiatives de ce genre ailleurs."

2012 : Phase test sur une commune, les commerçants jouent le jeu

L’opération "Les Livres vagabonds" a d’abord été testée en 2012 sur la commune de Notre-Dame-de-Gravenchon (8.300 habitants). L’association locale de commerçants a réagi favorablement à l’initiative, qui ne réclame aucun temps ni investissement de leur part, si ce n’est d’en parler à leurs clients.
"Les agents de la bibliothèque se sont ensuite déplacés pour prendre contact individuellement avec les commerçants et les professionnels paramédicaux, tels que coiffeurs, bouchers, boulangers, médecins, infirmiers, kinés. Une fois leur accord obtenu, ils sont venus déposer un panier d’ouvrages." Dans chaque lieu l’opération est signalée par une affiche. Le client de passage peut parcourir un ouvrage sur place ou décider de le lire chez lui. Aucune formalité pour l’emprunter. Le principe repose sur la solidarité et le partage, l’emprunteur peut rapporter le livre dans la boutique où il l’a découvert ou dans un autre lieu, l’objectif étant de faire vagabonder ces livres.
L’opération a fait l’objet de communiqués de presse, de publications (flyer et sites internet, page Facebook des collectivités), d’un affichage de la liste des lieux participants. Et surtout, elle bénéficie de la visibilité que lui assurent les commerçants avec leurs locaux ouverts sur la rue !

2013-2014 : 5 communes, 30 sites, et déjà une prolongation au-delà de l’été

La communauté de communes a profité de la mise en réseau de ses bibliothèques et médiathèques pour élargir l’opération à trois autres communes en 2013 (Bolbec, Caudebec-en-Caux et Lillebonne), puis à cinq autres en 2014. Chaque bibliothèque ou médiathèque du territoire est responsable d’un secteur. Durant l’été, ce sont 600 livres qui ont été ainsi répartis sur 30 sites.
Les paniers sont constitués à partir d’anciennes collections qui ont été sorties des rayonnages ou du catalogue, dans le cadre de la réactualisation ou du renouvellement du fonds intercommunal. Les œuvres choisies couvrent tous les niveaux d’âge et tous les genres, y compris des documents media (revues, CD).
En 2014, l’opération a été prolongée au-delà des vacances scolaires d’été, jusqu’à fin octobre. Il est envisagé d’en faire une opération permanente.

Une des clés du succès : un suivi attentif des commerçants et professions libérales partenaires

Opération ouverte, légère, libre, sans comptabilité des livres empruntés ni des lecteurs concernés, cette opération a beaucoup d’avantages. La communication mise à part, elle ne coûte pratiquement rien à la collectivité, tout en rendant accessible le livre au plus grand nombre.
"Elle incite les agents à sortir des bibliothèques pour faire la promotion de la lecture au dehors. D’ailleurs, de plus en plus de commerçants et de professions libérales manifestent leur intérêt pour cette initiative", se félicite l’élu.
"Désormais, c’est le livre qui va à l’homme, non plus l’homme qui va au livre", conclut l’élu. Pour réussir une telle opération, Jean-Claude Weiss conseille d’impliquer les partenaires personnellement, en allant les voir, et de s’assurer régulièrement qu’ils sont correctement achalandés en livres en bon état, avec une offre riche et diversifiée, des affiches en bonne place…. Autant d’attentions qui les incitent ensuite à faire la promotion du panier de livres déposés chez eux

Michel Léon,Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes Caux-Vallée de la Seine

Nombre d'habitants :

70000

Nombre de communes :

47
Allée du Catillon,BP 20062
76170 Lillebonne
contact@cauxseine.fr

Jean-Claude Weiss

Président
Haut de page