Localtis

Pas de fermeture des bureaux de poste cet été

Les 7.700 bureaux de La Poste resteront ouverts en juillet et août prochain et 200 points de services saisonniers supplémentaires seront mis en place dans les zones touristiques, le groupe prévoyant en outre "plus de 2.000 emplois saisonniers".

C'est ce qu'ont annoncé ce 4 juin l'Association des maires de France (AMF) et le groupe La Poste dans un communiqué commun, dont les responsables ont régulièrement échangé ces derniers temps afin d'améliorer "l'accès aux services postaux sur l'ensemble du territoire", un enjeu qui, on le sait, a posé quelques questions au début du confinement (voir nos articles ci-dessous).

La Poste s'est tout d'abord engagée à "fournir des masques, du gel hydroalcoolique et des écrans plexiglas aux collectivités qui assureront l’activité postale pendant la période estivale". Mais aussi, donc, à ce que l'ensemble des 7.700 bureaux de poste restent ouverts pendant la période estivale (alors même que le Contrat de Présence Postale Territoriale 2020-2022 autorise en principe les fermetures estivales). Ceci, grâce un "système de permanences" préalablement défini avec les commissions départementales de présence postale territoriale (CDPPT) et les élus concernés. Toujours en vue de l'été, des "points de contact temporaires" seront mis en place dans certaines communes touristiques dépourvues de point de contact postal.

En outre, "l’accès aux espèces sera assuré tout au long de la période estivale sur l’ensemble des territoires" : retrait d’espèces dans les agences postales communales et intercommunales porté à 500 euros par période de 7 jours, "quasi-totalité" des distributeurs de billets sera opérationnelle tout au long de l’été, versement des prestations sociales et des primes exceptionnelles…

La Poste assure par ailleurs que "l’indemnité compensatrice due aux collectivités accueillant une agence postale continuera à être versée en intégralité aux près de 6.600 agences postales" et que ses équipes territoriales "continueront à communiquer et à dialoguer régulièrement avec les maires qui accueillent un point de contact postal". Enfin, il est rappelé que les agences postales communales et intercommunales "peuvent bénéficier de l’intervention du fonds postal de péréquation territoriale" pour financer les équipements et la formation des agents en matière de numérique (actions d'inclusion numérique, déploiement de tiers lieux dans les territoires ruraux…).

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page