Localtis

Terrains à bâtir : moindre hausse du prix moyen du mètre carré en 2018

Publié le
par
Anne Lenormand / Localtis
dans

Aménagement et foncier

Habitat

France

Avec 87 euros le mètre carré, le prix moyen des terrains achetés en 2018 pour faire construire une maison individuelle a connu une hausse moins forte qu'en 2017 (+1,7% contre +3,6%), selon l'enquête que vient de publier le Commissariat général au développement durable (CGDD). Mais le coût moyen de la maison dans les projets de construction a connu une forte accélération (+4,2%).

Selon l'enquête annuelle sur le prix du terrain et du bâti que vient de publier le Commissariat général au développement durable (CGDD, ministère de la Transition écologique), le prix moyen du mètre carré (m²) de terrain acheté pour faire construire une maison individuelle en France a atteint 87 euros en 2018. L’augmentation de prix (+1,7%) a cependant été moins forte qu’en 2017 (+3,6%). À cette hausse s’ajoute, pour la première fois depuis 12 ans, celle de la superficie moyenne des terrains achetés, qui passe de 920 m² à 934 m² (+1,5%), alors que sa tendance de long terme est à la baisse. Au final, le prix d’achat moyen des terrains augmente donc de 3,3%, pour s’établir à 81.000 euros. Le coût moyen de la maison dans les projets de construction accélère : il progresse de +4,2% en 2018, après +2,5% en 2017 et atteint 172.500 euros en 2018, pour une surface de plancher moyenne de 120 m².

Un investissement total de 248.400 euros

Lorsque le terrain a été acheté en 2018, l’investissement total (maison et terrain) s’élève en moyenne à 248.400 euros, en augmentation de 3,8% par rapport à 2017. L’achat du terrain représente un tiers de cet investissement. À noter, près de la moitié des constructions neuves intègrent désormais des énergies renouvelables, même si 23% des ménages faisant construire une maison ont opté pour un chauffage "tout électrique".
Un peu plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l’autorisation de construire une maison individuelle souhaitent en faire leur résidence principale. Parmi eux, 46% sont locataires (hors HLM) et 30% sont déjà propriétaires d’un logement. Dans le cas de la construction d’une résidence secondaire, 86% des particuliers sont déjà propriétaires de leur résidence principale. Près de huit terrains sur dix sont achetés, les autres étant obtenus par succession ou par donation. Parmi ces terrains achetés, 75% l’ont été durant l’année 2018.

Hausse des prix des terrains dans la plupart des régions

L'enquête montre aussi que les prix des terrains ont augmenté dans la plupart des régions. En 2018, le prix moyen des terrains au mètre carré varie de 47 euros en Bourgogne-Franche-Comté à 228 euros en Île-de-France. Il s'établit à 150 euros en Provence-Alpes-Côte d’Azur et à 143 euros dans les départements d’outre-mer alors que dans les autres régions, les prix moyens vont de 57 euros/m2 en Normandie à 95 euros/m2 en Auvergne-Rhône-Alpes.
Les hausses les plus fortes ont été observées dans les départements et régions d'outre-mer (+6%), en Île-de-France (+5,7%), en Auvergne-Rhône-Alpes (+5,4%) et en Corse (+4,6%). À rebours de la tendance nationale, le prix moyen des terrains au mètre carré a diminué dans trois régions : Grand Est (-4,6%), Nouvelle-Aquitaine (-1,7%) et Occitanie (-1,5%). Mais les deux premières régions avaient connu une forte hausse en 2017.
En métropole, la part du terrain dans le coût total lié à l’acquisition d’une maison individuelle varie de 24% en Bourgogne-Franche-Comté à 45% en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Haut de page