Réforme de la politique de la ville - 300 communes seulement sortiront le 17 juin de la géographie prioritaire

Najat Vallaud-Belkacem donnera la liste des 1.300 "quartiers prioritaires" mardi 17 juin, en ouverture des Journées nationales d'échanges de la rénovation urbaine. Ces 1.300 quartiers concerneront 700 communes. Ils se substitueront aux 2.500 quartiers en Cucs (contrat urbain de cohésion sociale) qui concernaient, eux, 900 communes. Un différentiel de 1.200 quartiers et de 200 communes. 200 communes car 300 communes sortiront de la géographie prioritaire et les 100 qui y entreront.
Pour rappel, à l'automne prochain, l'Anru sélectionnera, parmi ces 1.300 quartiers, les 200 futurs quartiers Anru 2, ceux qui seront "cœur de cible" du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU). Il les sélectionnera - et la ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports les arrêtera - sur la base d'un diagnostic multicritère : il s'agira de quartiers "présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants".
Les contrats de ville 2015-2020, qui seront élaborés dans chaque intercommunalité comprenant un ou plusieurs quartiers prioritaires, seront signés au plus tard "au premier semestre 2015". Auparavant, les quartiers Anru 2 auront pu signer des protocoles de coopération, prémices à leurs conventions pluriannuelles dont les premières seraient vraisemblablement signées fin 2015.
Pour ceux qui trouvent que tout cela est bien flou, une bonne nouvelle en perspective : l'Anru a annoncé son "choc de simplification". Il portera sur le règlement général et le règlement financier de l'Agence. Son conseil d'administration le validerait fin novembre.
 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle