Santé - Alzheimer : l'APA ne suffira pas à assurer le financement de la grande dépendance

Xavier Bertrand a présenté, le 12 janvier 2006, un premier bilan de la mise en oeuvre du plan Alzheimer lancé en septembre 2004. Les engagements en termes de dispositifs et de structures spécifiques devraient être atteints sur la durée du plan. Ainsi, les deux dernières régions dépourvues d'un Centre mémoire de recherche et de ressources (CMRR) - l'Auvergne et la Corse - devraient en être dotées en 2006. Avec 273 consultations mémoire recensées, le taux de couverture du territoire est de 86%. Il en reste donc 46 à créer afin d'atteindre le ratio d'une consultation pour 15.000 personnes de 75 ans et plus. Si l'objectif d'un quadruplement, avant la fin de 2007, des places d'accueil de jour, d'hébergement temporaire et de garde itinérante de nuit en petites unités de vie a pris du retard, la mise en oeuvre du décret du 10 février 2005 devrait permettre d'en rattraper l'essentiel.
Mais le ministre de la Santé rappelle que la dépendance devrait augmenter de 53% dans les 40 prochaines années. Selon lui, "si l'allocation personnalisée d'autonomie apporte une réponse non négligeable, et même conséquente, elle ne suffira pas, à elle seule, à assurer le financement global de la grande dépendance". Ce coût est de 2.500 euros par mois à domicile, ce qui suppose un financement complémentaire de 700 euros, au regard du revenu moyen des ménages de 75 ans et plus (1.300 euros avant impôt). Xavier Bertrand appelle donc à réfléchir au "développement d'une assurance dépendance".

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle