Une réalisation Banque des Territoires

Aménagement paysager urbain et préservation de la biodiversité dans le centre-ville d’Ajaccio (2A)

Depuis 2007, les palmiers qui ornent les places de la ville d’Ajaccio, sont ravagés par le développement du charançon rouge. Afin de préserver cet arbre emblématique de l’identité de la ville, la municipalité a utilisé différents traitements. En parallèle, et si la lutte contre le charançon rouge continue, la commune souhaite anticiper les conséquences de la maladie en établissant une stratégie paysagère d’ensemble suite à un diagnostic urbain.   

En bref

Frise chronologique

A retenir

Une approche de la nature en ville qui ne se limite pas à la lutte contre le parasite, mais qui fait aussi évoluer la trame paysagère de la ville

Un projet qui permet la préservation de la biodiversité et une meilleure qualité de vie urbaine

Une méthodologie qui part de l’analyse de trois sites pilotes avant d’être déployée au centre-ville

Montage du projet

  • Appui en ingénierie (SGREEN+) : 19 650 € HT 

Zoom

Ajaccio renouvelle son paysage urbain 

Alors que la ville d’Ajaccio voit ses palmiers attaqués par le charançon rouge, elle souhaite procéder à un renouvellement de la trame paysagère touchée par le parasite. Pour ce nouvel aménagement paysager urbain, elle crée de nouveaux espaces plantés, en remplaçant les palmiers touchés par des espèces plus adaptées et en proposant des aménagements urbains qui répondent aux contraintes particulières des différents espaces publics. 

L’enjeu est de taille : il s’agit à la fois d’œuvrer pour la préservation de la biodiversité en ville, d’adapter la ville au changement climatique, et d’améliorer la qualité de vie urbaine en agissant sur un aspect fortement identitaire du paysage urbain. 

Pour mettre en place ce renouvellement, la ville d’Ajaccio a bénéficié d’un accompagnement dans le cadre de la démarche SGREEN+

Un aménagement du paysage urbain lancé à partir de sites pilotes 

La démarche proposée a permis d’identifier trois « types » d’espace public, représentatifs du paysage urbain d’Ajaccio : la Place Foch, le boulevard Pascal Rossini et la promenade du front de mer.

Ces trois espaces serviront de sites pilotes, pour la mise en place d’une stratégie ciblée, ensuite reproductible sur l’ensemble des espaces publics communaux.

Chacun des sites a tout d’abord fait l’objet d’un diagnostic urbain et paysager, permettant d’identifier les enjeux et les contraintes de chacun des espaces. Des propositions de palette végétale et d’aménagement paysagers ont ensuite été faites, complétées par différentes esquisses illustrant les différents scénarios d’aménagements proposés. Enfin, une estimation des coûts d’aménagement et des besoins en entretien a été réalisée pour chacun des sites. 

Ces éléments doivent permettre à la ville d’Ajaccio d’établir un plan d’action afin de faire évoluer l’aménagement paysager urbain, en partant de ces sites pilotes et en l’élargissant plus largement à son centre-ville. 
 

Les acteurs

Une réalisation de la Direction Régionale de Corse

Contacter votre direction régionale

Avec le soutien de l'Union Européenne à travers la plateforme européenne de conseil en investissement

BEI - EIA - UE
© BEI - EIA - UE