Apprentissage de la natation : une mission pour proposer "une amélioration notable"

Une mission interministérielle va se pencher sur l'amélioration à apporter à l'apprentissage de la natation à l'école. C'est ce qui ressort d'une réponse parlementaire du ministère de l'Éducation à la suite d'une question écrite de la sénatrice Seine-et-Marne Colette Mélot.

Après avoir rappelé qu'en France la noyade est la deuxième cause d'accident mortel chez les enfants de 1 à 14 ans, la parlementaire estime dans sa question que "bien que les textes fixent les conditions d'exercice de cette discipline sportive obligatoire ainsi que le rôle des enseignants, il n'en demeure pas moins que, dans les faits, le système fonctionne mal". Elle demande donc au ministre de l'Éducation de lui préciser les moyens que le gouvernement entend mettre en œuvre afin de parvenir à un objectif de 100% d'élèves nageurs à la sortie de l'école primaire.

Dans sa réponse publiée le 15 novembre 2018, le ministre de l'Éducation précise que le gouvernement "entend mobiliser l'ensemble des acteurs concernés pour permettre à tous les élèves de savoir nager à la fin [de la sixième]". Surtout, il annonce qu'il va, avec la ministre des Sports, déléguer une mission commune de leurs inspections générales pour proposer une amélioration notable des résultats de la formation à la nage de l'Éducation nationale et déterminer une cible ambitieuse à atteindre d'ici 2022. Roxana Maracineanu, ministre des Sports et ancienne nageuse de haut niveau, accompagnera cette mission conjointe et aidera les ministères dans leurs campagnes de prévention.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle