Val-d’Oise

.

A Argenteuil, solidarité des commerçants du marché en faveur du centre d'hébergement d'urgence (95)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Le CCAS d'Argenteuil a signé, en mars 2016, une convention avec le syndicat des commerçants des six marchés de la commune pour encourager les dons en nature au profit du centre d'hébergement d'urgence. Un dispositif qui participe au projet de réintégration sociale des personnes hébergées.

Le centre d'hébergement municipal d'Argenteuil reçoit en accueil de jour une quarantaine de personnes, et héberge, chaque nuit, 18 personnes orientées par le Samu social. Il bénéficiait déjà des dons de commerçants sédentaires, mais sans cadre formel.
"Cette convention permet de préciser un certain nombre de choses. Elle a aussi l’avantage de donner davantage de visibilité à ce geste et donc d’encourager son extension" explique le président de la commission Action sociale-Santé, adjoint au maire d'Argenteuil, Philippe Métézeau.

Formaliser et encadrer juridiquement les dons

Le CCAS a pris l'engagement d'aller récupérer les marchandises consommables et vendables. Il ne s'agit pas de produits périmés - que les marchés sont contraints de mettre au rebut -, mais de produits qui étaient destinés à la vente au marché du même jour : produits frais (légumes, fruits, laitages) mais aussi produits d'hygiène ou de ménage en vente sur les marchés.
A chaque enlèvement, le CCAS contrôle l’état de bonne conservation de ces produits bien sûr. Mais surtout, un bordereau de prise en charge est établi. "Cela permet le transfert de propriété (et donc de responsabilité) au profit du CCAS habilité à recevoir des dons, explique l'adjoint. Une attestation de dons est établie afin de garantir la traçabilité mais permet également de justifier d’une déduction fiscale pour don sans contrepartie directe ou indirecte."

Le plaisir de cuisiner participe du lien social

"Le centre d'hébergement d’urgence (CHU) est une structure qui fonctionne comme une pension de famille au sein de laquelle les personnes sans domicile fixe apprennent à retrouver une place aux côtés des autres. Pour cela, les résidents sont impliqués dans les différentes tâches quotidiennes, comme le plaisir de cuisiner participe du lien social, souligne l’élu. Ces dons contribuent donc directement au fonctionnement de l’accueil de jour du CHU où les résidents disposent aussi d’un petit potager." Le centre reçoit également des dons de restaurants, auxquels s'ajoutent ceux d'associations caritatives, mais qu'il fallait compléter par des achats. Il récupère enfin, occasionnellement, des excédents de la cuisine centrale, lors de grèves par exemple.

En 2015, le centre a accueilli 112 personnes, pour 6.305 nuitées, 8.898 repas offerts, dont 88 ayant bénéficié d’un hébergement (18 places, 6.573 nuitées).

Emmanuelle Stroesser / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

CCAS d'Argenteuil

12-14, boulevard Léon Feix
95107 Argenteuil cedex
01 34 23 41 00
01 34 23 44 44
cadredevie@ville-argenteuil.fr
Nombre d'habitants : 104962

Philippe Métézeau

Adjoint, président de la commission action sociale-santé
Haut de page